Site Loader
Diminuer-Charge-Mentale-Sabine-Marianelli

Diminuer sa charge mentale : les conseils de Sabine Marianelli

Un des sujets autour de la santé mentale qui prend de plus en plus de place dans notre société est la charge mentale. Mais comment éviter la surcharge mentale avant qu’elle nous affecte négativement ? Réponse dans cet article écrit par Sabine Marianelli

Thérapeute psycho-spirituel formée à la naturopathie Sabine Marianelli accompagne les personnes vers le mieux être.

Créatrice de la méthode S.E.E. (Spiritualité-Energie-Elixirs) elle accompagne les individus avec un programme personnalisé pour leur apprendre à se connaître en les libérant de leurs peurs et de leur conditionnement.

Sabine-Marianelli-Charge-Mentale

Qu’est-ce que la surcharge mentale ?

Surcharge mentale : Causes, symptômes et définition par une thérapeute psycho-spirituelle

La surcharge mentale est une sollicitation excessive de notre cerveau, au travers de tâches, de devoirs, de préoccupations, de “to do-list” à longueur de journée, voire de nuit. 

La surcharge mentale ou “overthinking” signifie penser trop.

Dans notre société contemporaine, cette tendance à trop penser est très fréquente. Nous avons appris à réfléchir à tout, tout le temps, en cherchant absolument une réponse. Nous tournons ainsi en boucle comme le tambour d’une machine à laver ou un disque rayé. 

J’entends régulièrement, lors de mes consultations : “mon mental ne s’arrête jamais” “j’aimerai arrêter de penser” “je suis épuisée de penser sans arrêt”

Cette sur-sollicitation de notre mental entraîne des symptômes chroniques comme l’insomnie, l’épuisement physique et psychique, des tensions musculaires, des migraines, un stress permanent ou des crises d’angoisse.

Lorsque que l’on ne prend pas en charge cette surcharge mentale, cela peut conduire au burn-out.

Une grande enquête menée par le « Lab UK » de la BBC a conclu que la surcharge mentale perturbe notre équilibre psychologique et nous rend plus vulnérables à l’anxiété et à la dépression.

Qui est touché par la surcharge mentale ?

Les études de Susans Nolen-Hoeksema, chercheuse américaine en psychologie, ont démontré que les femmes étaient beaucoup plus touchées par la surcharge mentale que les hommes: « des torrents de préoccupations et d’émotions négatives qui sapent notre vie quotidienne et notre bien-être ».

La femme d’aujourd’hui doit mener de front sa vie professionnelle, familiale et personnelle.

A force de s’obliger à être parfaite dans tous ses rôles, la femme subit une surcharge de pensées souvent plus prédominante que l’homme.

Alléger sa charge mentale : les 3 clés essentielles

Clé 1 : le mental n’est pas notre bête noire

Lorsqu’une situation nous pose problème, nous cherchons avec notre mental une solution.

Or le mental est une base de données que nous avons remplie d’informations classifiées au fil de notre existence et de nos apprentissages. Face à un problème dont le mental n’a jamais enregistré la solution, il est incapable de nous répondre. Mais nous l’interrogeons encore et encore… c’est ainsi que nous le surchargeons. Notre mental est à l’origine un outil fabuleux et neutre.

Clé 2 : s’ouvrir à l’inspiration

Nous ne sommes pas qu’un corps doté d’un mental. Nous sommes aussi des êtres énergétiques, prouvé par la physique quantique au travers de diverses recherches et études.

Il existe au plus profond de nous-mêmes, un espace qui est relié à l’Intelligence Universelle. Cet espace est couramment nommé comme notre Guide Intérieur, notre Petite Voix.

Au lieu de solliciter notre mental avec nos milliards de pensées dans le but de vouloir contrôler, anticiper tout ce qui nous arrive au quotidien. Nous pouvons nous en remettre à plus Grand. Ce “Grand Tout” qui sait parfaitement ce qui est bon pour nous et nous apporte à chaque instant tout ce dont nous avons besoin pour avancer sur notre véritable chemin.

Pour cela, il est primordial de lâcher notre mental lorsqu’il est en surchauffe et de demander l’inspiration à cet espace intérieur qui nous murmure sans cesse. 

Si nous étions un peu plus à l’écoute de notre Petite Voix, nous serions beaucoup plus détendus et sereins.

Clé 3 : revenir dans le moment présent

Nous avons l’habitude d’ancrée notre pensée soit au passé, soit au futur. 

Lorsque nous pensons au passé, nous ressassons des expériences plus ou moins douloureuses et nous cherchons une solution pour ne plus les revivre.

Ou nous pensons à demain, au futur, en supposant tous les scénarios possibles qui pourraient nous arriver. Tout ceci sature notre mental de regrets, de peurs ou d’anxiété.

Nous sommes rarement dans le moment présent à profiter de ce qui se passe ici et maintenant.

Nous n’avons pas de “pouvoir” ni sur le passé qui est révolu, ni sur le futur, que nous ne connaissons pas. Par contre, nous avons tous les moyens d’agir dans le moment présent, et de faire confiance en l’avenir.

A chaque fois que nous commençons la spirale infernale de pensées, de listes interminables de tâches, nous pouvons stopper cette habitude et mettre toute notre attention sur ce que nous vivons dans le moment présent.

Ainsi, le mental se calme, amenant un apaisement intérieur. Ce qui permet d’entendre notre Guide Intérieur et de se laisser guider, sans repenser à hier, ni réfléchir à demain. Juste focaliser son attention sur l’ici et maintenant.

A quoi ressemble une séance psycho-spirituelle pour diminuer sa charge mentale ?

Une séance psycho-spirituelle, se déroule en 3 phases correspondant chacune à une solution thérapeutique adaptée :

  1. Ecoute active et bienveillante 
  2. Identification des blocages inconscients qui maintiennent actif l’épuisement mental
  3. Application d’outils concrets très simples à mettre en place au quotidien ainsi que des exercices pratiques. Et une approche spirituelle athée (basée sur l’existence d’une dimension plus vaste et infinie), pour savoir écouter son Guide intérieur afin de retrouver l’apaisement et l’enthousiasme

La surcharge mentale n’est pas une fatalité. Il est primordial de prendre conscience que notre cerveau n’est pas le seul organe à détenir les solutions.

Il est fondamental de reconnaître qu’en chacun de nous réside un espace de paix et de confiance qui ne demande qu’une chose, que nous apprenions à l’écouter.

Une fois le mental déchargé, il est en mesure de se mettre au service de notre Être profond pour vivre au quotidien en cohérence avec qui nous sommes vraiment.

Sabine Marianelli – Thérapeute psycho-spirituelle

Jean-Baptiste

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram