Site Loader
Pourquoi consulter un gynécologue ?

Le gynécologue est un médecin spécialisé dans les maladies du système reproducteur féminin. Cela rassemble les problèmes hormonaux, mammaires, le cancer du col de l’utérus mais aussi les troubles des voies urinaires. 

Quand consulter un gynécologue ?

Une visite chez le gynécologue est recommandée chaque année pour éventuellement dépister certaines anomalies. Les femmes peuvent consulter leur gynécologue dès lors qu’elles ont des symptômes tels que des douleurs pelviennes, vulvaires et vaginales ou des saignements anormaux de l’utérus.

Le gynécologue intervient pour des problèmes liés à la grossesse, les menstruations, la ménopause mais aussi la fertilité, la contraception, la stérilisation et l’interruption de grossesse.

Ce praticien sera à même de traiter le syndrome des ovaires polykystiques, l’endométriose, l’incontinence urinaire et fécale, les affections bénignes de l’appareil reproducteur tels que les kystes, les fibromes ou les troubles mammaires.

Vous pouvez faire appel à un gynécologue en cas de conditions précancéreuses tels que l’hyperplasie de l’endomètre et la dysplasie cervicale mais aussi les cancers de l’appareil reproducteur et des seins et tumeurs liées à la grossesse. 

Qu’attendez-vous pour consulter un gynécologue ?

Qu’est ce qu’un gynécologue ?

Le gynécologue est un professionnel de santé qui accompagne la femme afin de dépister certaines maladies de l’appareil génital. Le gynécologue peut dépister des cancers génitaux de façon précoce en effectuant le frottis cervico-vaginal réalisé tous les trois ans. 

Il accompagne également la femme dans toutes les étapes de sa vie à travers la grossesse, la sexualité ou encore la ménopause. Le gynécologue suit de près la grossesse de la femme enceinte. Il soigne également des maladies bénignes.  

Comment devenir gynécologue ?

Les gynécologues travaillent généralement dans des cabinets privés, des hôpitaux ou des cliniques spécialisées. Ce professionnel doit suivre le cursus des études de médecine : Paces (première année commune aux études de santé) puis six années de médecine. C’est durant la dernière année que le futur gynécologue effectue une formation.  

Afin de se spécialiser en gynécologie médicale et gynécologie-obstétrique, le futur gynécologue doit faire une formation de 4 ou 5 ans comprenant divers stages en hôpital. Le diplôme peut être obtenu après un DES (diplôme d’études spécialisées) et une soutenance de thèse devant un jury. 

Quel gynécologue choisir ?

Un suivi régulier chez son gynécologue est important pour maintenir une bonne santé et révéler des anomalies. Toutefois, le choix du gynécologue peut s’avérer difficile. Il est conseillé de choisir un gynécologue sérieux qui saura effectuer correctement votre suivi. 

Si ce praticien vous suit durant votre grossesse, il est préférable de prendre le gynécologue qui dispose d’équipements tels que l’appareil d’échographie, le colposcope, le laser et l’hystéroscope. Enfin, l’important reste de se sentir à l’aise avec son gynécologue afin de pouvoir lui exposer clairement ses problèmes. 

Les spécialités associées

En France, deux spécialités sont bien distinctes en gynécologie : la gynécologie médicale et la gynécologie obstétrique. La première discipline comprend le traitement des pathologies gynécologiques et mammaires. Vous pouvez consulter ce professionnel pour un suivi régulier mais aussi pour différents problèmes de l’appareil génital. 

Le gynécologue-obstétricien est quant à lui spécialisé dans le suivi de la grossesse des femmes mais aussi d’éventuels problèmes qu’elles peuvent rencontrer durant leur grossesse. Ce professionnel dispose également d’une formation poussée en chirurgie qui lui permet de pratiquer des interventions lors de l’accouchement. 

Sur le même sujet : Endométriose : le cannabis médical une solution envisagée ?

Emilie

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram