Site Loader
Blog Doctoome | Coronavirus

Ça y est, le COVID-19 est bien installé en France et poursuit sa propagation. Un virus dont il faut connaître les symptômes pour ne pas le confondre avec une autre maladie. Et une marche à suivre bien précise si vous pensez être touché.

Comment différencier le coronavirus d’une autre maladie ?

Depuis le samedi 14 mars, la France est au stade 3 de l’épidémie et tout le pays est en alerte. Chacun est appelé à être responsable en restant chez soi et à être vigilant concernant les premiers symptômes.

En cette période d’allergies aux pollens ou de grippe, difficile de savoir si l’on est positif au COVID-19. Pourtant, certains signes ne trompent pas.

Alors que les allergies provoquent des démangeaisons au niveau des yeux, du nez ou de la gorge, ce n’est pas le cas pour le coronavirus.

Si votre nez coule ou au contraire, est bouché, il y a plus de risques que ce soit une allergie dans la mesure où ce symptôme est moins commun chez les personnes touchées par le COVID-19. Ce virus provoque en effet une toux sèche qui s’accompagne de difficultés à respirer.

Point commun avec la grippe, le coronavirus provoque de la fièvre, il semble en revanche ne pas entraîner de douleurs au niveau des muscles et des articulations.

Quand et qui consulter ?

Fièvre, toux sèche, difficultés à respirer, fatigue… Ces symptômes peuvent signifier que vous avez le coronavirus. Si tel est le cas, il convient d’avoir les bons réflexes. Tout d’abord, vous pouvez prendre du paracétamol pour faire baisser votre température. Ne prenez surtout pas d’anti-inflammatoires qui aggravent l’infection. Inutile d’appeler le Samu (15), cette ligne est surchargée et vous risqueriez d’attendre longtemps. Pas la peine de vous rendre aux urgences de l’hôpital qui sont déjà saturées.

Le médecin que vous devez consulter est votre généraliste. Afin d’éviter de contaminer les personnes présentes dans la salle d’attente, ne vous rendez pas au cabinet médical. Téléphonez à votre médecin qui pourra se rendre à votre domicile ou vous proposer une téléconsultation. Aussi, depuis mardi 10 mars les règles de la consultation en ligne ont été modifiées et assouplies pour faciliter l’accès et l’envie. Il n’est plus nécessaire d’avoir consulté physiquement un médecin pendant 12 mois. Par ailleurs, la Sécurité sociale rembourse les téléconsultations. 

Médecin généraliste Paris Médecin généraliste Lyon Médecin généraliste Bordeaux Médecin généraliste Lille Médecin généraliste Marseille Médecin généraliste Brest

Emilie House

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram