Site Loader
Coronavirus : une 2ème vague est encore possible

Faut-il craindre l’arrivée d’une 2ème vague de coronavirus ? Depuis le début du confinement, les Français se demandent si cette seconde vague est possible. Chez les experts, deux camps s’affrontent. Certains ne croient pas à une deuxième vague, d’autres sont incertains quant à son ampleur et les risques qu’elle comporte ; pour eux une deuxième vague semble encore possible. 

Une 2ème vague : L’exemple de Singapour

Alors que la France est déconfinée depuis le 11 mai, la crainte d’une deuxième vague se fait sentir. Depuis le 20 avril, on observe une baisse progressive du nombre de cas confirmés de Covid-19 en France mais aussi de décès et d’hospitalisations en réanimation. Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l’unité des infections de Santé Publique France, est prudent. Il indique : « Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’aujourd’hui, on n’a pas de signal d’alerte, mais qu’il est trop tôt pour tirer ce constat que tout va aller bien (…) Il y a un décalage entre ce qu’on mesure aujourd’hui et ce à quoi ça correspond : ce qu’on mesure aujourd’hui, c’est encore les bénéfices du confinement » peut-on lire sur le site de France Info.

Pour le professeur Yves Buisson, épidémiologiste et président du groupe Covid-19 de l’Académie de médecine, interrogé par La Dépêche, la 2ème vague « est tout à fait possible ». Elle pourrait être justifiée par un effet de « balancement » du coronavirus du fait de l’hémisphère sud actuellement durement touché. La communauté scientifique qui penche pour une 2ème vague prend l’exemple de Singapour, qui a connu un accroissement des cas suite au déconfinement. Une hausse provenant des travailleurs étrangers. Toutefois, d’autres pays comme la Nouvelle-Zélande n’ont pas connu cette 2 ème vague. Pour comprendre ces phénomènes, les chercheurs ont besoin de davantage d’informations et de données qui leur permettront de comprendre comment les clusters sont maîtrisés.

Le coronavirus comparé à la grippe espagnole

Sur les réseaux sociaux, et notamment sur Facebook, les internautes font circuler des données comparant le coronavirus à la grippe espagnole. Le post prévient qu’une 2ème vague va toucher la France prochainement. Le message fait la comparaison entre les mesures prises pour lutter contre le coronavirus et celles de la grippe espagnole et indique qu’une 2ème vague est inévitable. Le post indique : « La pandémie la plus sévère de l’histoire fut la grippe espagnole de 1918. Elle dura 2 ans, en 3 vagues de contamination avec 500 millions de personnes infectées et totalisant 50 millions de décès.

La plupart des décès est parvenue durant la 2ème vague de contamination ». Cependant, le géographe Freddy Vinet, auteur d’un livre sur la grippe espagnole, explique dans Le Monde que les chiffres sont exacts mais que ces trois vagues ont frappé les pays de différentes manières entre 1918 et 1919.

De plus, les mesures sanitaires étaient bien différentes en 1918. En effet, la deuxième vague de contamination la plus mortelle est survenue alors qu’il n’y avait pas de confinement et que les mesures sanitaires n’étaient pas respectées, notamment du fait de la guerre.

En savoir plus sur « le Traitement contre le coronavirus : la vitamine D a peu d’intérêt « 

Emilie House

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram