Site Loader
Grippe covid infection

Grippe et Covid : doit-on s’inquiéter ?

Cet hiver, certains peuvent s’inquiéter de contracter la grippe. L’épidémie de grippe saisonnière touche de 2,5 à 6 millions de personnes chaque année. Le virus se propage généralement de décembre à avril. Les vaccins antigrippaux sont recommandés mais ne fonctionnent pas à 100% afin de prévenir la maladie. Les symptômes peuvent être importants mais supportables. Toutefois, certaines infections peuvent s’aggraver et sont mortelles pour les personnes âgées. La saison grippale 2019-2020 a déjà fait 3.700 morts, mais cela représente moins que la moyenne des autres années qui est de 9.000 morts. 

Cependant, cet hiver pourrait s’avérer plus compliqué à cause de la pandémie de coronavirus. Les médecins veulent anticiper une double infection grippe et Covid-19 qui pourrait être désastreuse pour la santé des Français. Les deux virus se propagent de façon similaire par transmission de gouttelettes respiratoires lors de contacts rapprochés provoqués par la toux ou les éternuements. Les chercheurs ont déjà de nombreuses informations sur le virus de la grippe mais ce n’est pas le cas pour le coronavirus SARS-CoV-2. Il est donc encore difficile de savoir comment les deux virus pourraient réagir ensemble. 

Hiver 2021 : la Grippe et le Covid

Grippe ou Covid, quelle différence ? 

La grippe et le Covid-19 sont deux maladies respiratoires infectieuses et contagieuses. Cependant, elles sont causées par différents virus. Le Covid-19 est dû à une infection par un nouveau coronavirus nommé SARS-CoV-2. De son côté, la grippe est une infection par des virus grippaux. Le Covid-19 semble se propager plus facilement que la grippe. De plus, il provoque des maladies plus graves chez certains patients. Pour le coronavirus, cela peut prendre davantage de temps pour que les personnes présentent des symptômes. Ils peuvent également être contagieux plus longtemps que pour la grippe. Autre différence de taille, il existe un vaccin contre la grippe, cela n’est pas encore le cas pour prévenir le Covid-19. Toutefois, plusieurs candidats vaccins sont en cours de test et analysés par le comité européen en charge d’évaluer les médicaments. Ceux de Pfizer et BioNTech, de Moderna ou encore d’AstraZeneca pourraient prochainement être autorisés dans l’Hexagone.

Les symptômes de la grippe étant proches de ceux du Covid-19, il est difficile de différencier les deux virus en évaluant uniquement les symptômes. Des tests PCR seront donc nécessaires pour confirmer le diagnostic. La grippe et le Covid-19 peuvent présenter divers degrés de symptômes. Certains peuvent être asymptomatiques et d’autres présenter des symptômes graves. Le coronavirus et la grippe comprennent tous deux de la fièvre ou une sensation de fièvre, des frissons, de la toux, de la fatigue, un essoufflement ou une difficulté à respirer, une gorge irritée, le nez qui coule ou qui est bouché, des douleurs musculaires ou des courbatures, de maux de tête.

Certaines personnes peuvent aussi avoir des vomissements ou de la diarrhée. Toutefois, certaines différences existent entre les deux virus. Pour la grippe, le développement du virus peut être léger à grave incluant les symptômes cités précédemment. Pour le Covid-19, le virus semble causer des maladies plus graves chez certains patients. Et d’autres symptômes comme le changement ou la perte de goût et d’odorat peuvent être présents. 

Y aura-t-il une épidémie de grippe cette année ? 

L’hiver marque le début de la grippe saisonnière qui pourrait être plus problématique cette année en raison de l’épidémie de Covid-19. Les chercheurs ont observé que dans l’hémisphère sud ayant déjà connu l’hiver, la grippe saisonnière avait contaminé beaucoup moins de personnes en comparaison aux années précédentes. Cela laisse penser que l’épidémie de grippe saisonnière pourrait également être moins virulente dans l’hémisphère nord qui entre dans l’hiver. Ceci pourrait s’expliquer notamment par la mise en place des gestes barrières tels que le lavage des mains, l’utilisation du gel hydroalcoolique, la distanciation sociale et le port du masque. 

Chaque année, les scientifiques analysent les données de patients situés en Afrique du sud, en Australie ou encore en Amérique latine pour anticiper les effets de la grippe en Europe. Cette année, les données sont plutôt encourageantes et montrent des chiffres inhabituellement bas pour ces régions. Cependant, les infectiologues insistent sur le respect des mesures barrières afin d’éviter un pic de contaminations de grippe cet hiver. 

Le vaccin de la grippe augmente-t-il le risque d’infection à la Covid ? 

Diminuer la sévérité de la grippe

Le vaccin contre la grippe n’accroît pas le risque de contracter le Covid-19. La recherche, publiée dans le Journal of Clinical and Translational Science, révèle que le vaccin antigrippal est le moyen le plus important de protéger la santé des personnes cette saison. L’activité grippale saisonnière peut être imprévisible. Il est d’ailleurs courant que des personnes en bonne santé soient hospitalisées en raison d’une infection respiratoire devenue critique. C’est pour cette raison que près de 10,7 millions de doses de vaccins contre la grippe avaient déjà été mises à disposition dès le 17 novembre. 

Différents types de virus grippaux

Certains paramètres entrent en jeu pour déterminer si la grippe pourrait être importante cette année. Pour expliquer la dangerosité de l’épidémie de grippe, il faut également tenir compte des différents types de virus grippaux qui circulent. Le virus le plus meurtrier pour les personnes à risque est le virus A(H3N2). Les virus A et B sont associés à la grippe tandis que le type C est davantage responsable d’un rhume. Il faut aussi prendre en compte l’importance de la couverture vaccinale. Celle-ci est en hausse en France passant de 46,8% en 2018 à 47,8% en 2019-2020. Elle devrait d’ailleurs poursuivre la hausse du fait de la crainte de contracter les deux virus grippe et Covid cette année.

L’importance de la vaccination cette année 

Eviter de développer une forme grave

Cet hiver, la vaccination contre la grippe est particulièrement conseillée pour les personnes à risque qui pourraient contracter une forme grave du virus. Elle est également importante pour les professionnels de santé. La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2020-2021 a débuté dès le 13 octobre pour sensibiliser la population. Cette année, les médecins craignent une co-circulation des virus grippaux et du Covid-19. Une infection grave du virus se traduit par une infection pulmonaire bactérienne ou pneumonie ou l’aggravation d’une maladie chronique existante. Il est donc recommandé de faire le vaccin simplement en se rendant chez son médecin généraliste

Vaccin-Grippe-covid

Cet hiver, la vaccination contre la grippe est particulièrement conseillée pour les personnes à risque qui pourraient contracter une forme grave du virus. Elle est également importante pour les professionnels de santé. La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2020-2021 a débuté dès le 13 octobre pour sensibiliser la population. Cette année, les médecins craignent une co-circulation des virus grippaux et du Covid-19. Une infection grave du virus se traduit par une infection pulmonaire bactérienne ou pneumonie ou l’aggravation d’une maladie chronique existante. Il est donc recommandé de faire le vaccin simplement en se rendant chez son médecin généraliste.

Qui est à risque ? 

Les personnes à risque rassemblent les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité. L’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de complication grave doit également se faire vacciner. Il s’agit aussi de maintenir les gestes barrières, déjà adoptés pour le Covid-19 permettant de limiter la contamination et la propagation du virus. 

Emilie

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram