Site Loader
Blog Doctoome | « Mars bleu » : Sensibilisation au cancer colorectal-https://www.hpmetz.fr/fr/actualite/mars-bleu-depistage-du-cancer-colorectal-0

En France, 18.000 personnes meurent du cancer colorectal chaque année. Des chiffres qui pourraient baisser grâce au dépistage. Donc pour sensibiliser au dépistage trop peu fait et peu connu, Mars bleu a été créé.

Visuel Infographie : https://www.hpmetz.fr/fr/actualite/mars-bleu-depistage-du-cancer-colorectal-0 répondant à quelles sont les statistiques du cancer colorectales | who colorectal cancer statistics ?

Sommaire

  1. Le cancer colorectal, deuxième cancer le plus meurtrier
  2. Un test gratuit et indolore à faire chez soi

Le cancer colorectal, deuxième cancer le plus meurtrier

#Cancer colorectal dépistage #Cancer colorectal age

Ainsi, tous les ans, le mois de mars est appelé « Mars bleu ». Tout comme pour sensibiliser au cancer de la prostate avec le mois de novembre appelé « Movember », « Mars bleu » informe le public sur le cancer colorectal (CCR). Chaque année, cette maladie touche 43.000 nouvelles personnes en France et en tue 18.000. Donc des chiffres qui permettent de placer le CCR au 3e cancer le plus fréquent et le 2e plus meurtrier.

Pourtant, détecté suffisamment tôt, le cancer colorectal peut être guéri dans 9 cas sur 10. Afin de faire baisser le nombre de cas, les pouvoirs publics organisent depuis 2009 un programme de dépistage.

Tous les 2 ans il est recommandé pour les 50-74 ans, de faire ce test simple, efficace et gratuit. Et ceci même en l’absence de symptômes ou de terrain à risque.

Mars bleu : Un test gratuit et indolore à faire chez soi

Quand faire le dépistage du cancer colorectal ? Où faire le dépistage du cancer colorectal ? Comme faire le dépistage du cancer colorectal ? Combien ça coûte ?

Rassurez-vous, ce test pour dépister le cancer colorectal est absolument indolore et s’effectue à domicile. En effet, Il se présente sous la forme de kit et est remis gratuitement par le médecin traitant. Aussi, l’assurance maladie prend en charge 100% du test et de son analyse.

Pour finir, il s’agit d’un test immunologique qui permet de rechercher du sang dans les selles. Ainsi, permettant de limiter la manipulation, il détecte les cancers et les lésions précancéreuses (polypes, adénomes).

Enfin, pour rappel, plus un cancer colorectal est détecté tôt, moins les traitements sont lourds et plus les chances de guérison sont importantes. Alors, n’hésitez plus et faites-vous dépister !

Si vous avez un doute :

Cancérologue à Paris, Cancérologue à Bordeaux, Cancérologue à Brest, Cancérologue à Lyon, Cancérologue à La Rochelle, Cancérologue à Toulouse, Cancérologue à Lille, Cancérologue à Rouen

Emilie House

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram