Site Loader

Passer un réveillon vegan

Comment se passe un Noël typique chez les Vegan ? Par quoi sont remplacés les aliments à base d’animaux ? On a mené notre enquête. 

Un Noël Vegan 

C’est bientôt Noël et tous les plaisirs que cela implique : les cadeaux, la famille, l’odeur du sapin mais surtout le foie gras, le saumon, la dinde et la fameuse bûche…

Eh bien, cette année chez Tante Simone et Oncle Bernard ce sera légèrement différent ! Même si sous le sapin le dernier livre de Jean D’Ormesson ou le dernier disque de Johnny seront encore présents, le repas aura, une toute autre saveur.

Exit la viande, beaucoup trop calorique, indigeste et signe de souffrance animale. Et pas de saumon non plus, car bourré d’hormones pendant son élevage industriel. Pour ce réveillon-ci, le repas sera exclusivement VEGAN, c’est à dire que tous les plats seront composés d’aliments qui ne proviennent ni des animaux, ni de leurs exploitations.

 

Vous allez nous demander pourquoi Les Vegans se privent-ils de nourriture le soir de Noël ? N’ayez crainte, ils vont bien manger sauf que le plat principal sera un steak de soja et non une dinde. Vous vous dîtes qu’ils n’ont rien compris à l’esprit de Noël, cependant c’est une des nouvelles tendances qui se répand sur tout le globe et qui fait de plus en plus d’adeptes. Mais alors est-ce que le fait que ce soit une tendance signifie forcément que c’est bon pour la santé ?

 

Vegan

Les inconvénients du véganisme

Nous savons tous, plus ou moins, que le veganisme entraine de nombreux débats, il y a ceux qui sont pour et qui le revendique, souvent pour des raisons environnementales ou animales et ceux qui ne veulent pas en entendre parler et qui trouve ce « concept » dangereux pour la santé.

Mais quel danger évoque-t-on ? On parle ici de carences en protéines, en vitamines B12 (essentielles à la croissance) et en certains sels minéraux dont le corps à besoin. Ces carences peuvent être dues à la non consommation de poissons, de crustacés, de viandes, de produits laitiers. Pour pallier à ces manques, il existe donc des compléments alimentaires. Parmi eux, la spiruline a le vent en poupe et sa consommation est exponentielle. Elle est riche en protéine, apporte des vitamines (mais pas de la B12) mais ses effets bénéfiques sur la santé n’ont pas été prouvés scientifiquement. Certaines études mettent d’ailleurs en garde contre cette star des parapharmacies car elle peut être contaminée en plomb, arsenic et autres bons produits du terroir…

Vous l’aurez compris le véganisme à des inconvénients mais aussi des avantages. Il permet de ne pas développer le cholestérol, de limiter très fortement les graisses saturées. Cependant, ce n’est pas un processus naturel pour les êtres humains qui sont omnivores et il est parfois compliqué d’allier les bons aliments ensemble pour obtenir un apport en vitamines et protéines suffisant. Eh oui, tout le monde n’a pas fait Masterchef mais certains ont flairé la bonne affaire. Il y a de plus en plus de services proposant des cours de cuisine végane pour répondre à la demande grandissante provenant de ce nouveau mode de consommation. Ne vous inquiétez pas, les prix sont abordables.

 

Noël Vegan

 

Le véganisme n’a pas fini de faire parler de lui et c’est un débat qui risque de faire rage encore de très nombreuses années. La question qu’on est en droit de se poser est de savoir s’il sera aussi clivant que celui qui oppose le pain au chocolat à la chocolatine ?

Une recette vegan pour noël

Et si le Veganisme vous tente, voici une recette de terrine façon foie gras afin de définitivement surprendre vos invités :

INGRÉDIENTS (8 pers.)

  • 200 g de shiitakés frais
  • 1 cuillère(s) à soupe d’huile d’olive
  • 125 g de tofu soyeux
  • 2 cuillère(s) à café d’agar-agar
  • à 2 cuillère(s) à soupe d’armagnac ou cognac
  • 150 ml de crème soja
  • 8 cuillère(s) à soupe d’huile de coco inodore fondue
  • 4 cuillère(s) à soupe de miso blanc
  • 4 cuillère(s) à soupe d’huile de noix
  • 1 pincée de noix muscade moulue
  • 1 pincée de clou de girofle moulu
  • ¼ cuillère(s) à café de coriandremoulue
  • ¼ cuillère(s) à café de poivre noir moulu
  • 1/2 cuillère(s) à café de sel

 

PRÉPARATION :

  1. Laver et émincer les shiitakés et les faire revenir avec l’huile d’olive dans une poêle à feu moyen pendant environ 8 minutes. Mixer avec le tofu soyeux à l’aide d’un mixeur plongeur.
  2. Dans une petite casserole, mélanger l’agar-agar, l’armagnac et la crème de soja, porter à ébullition et cuire pendant 2 minutes. Ajouter cette préparation au mélange shiitakés/tofu, incorporer tous les autres ingrédients et mixer à nouveau.
  3. Verser dans une terrine, des ramequins ou des petits cercles en métal et faire prendre pendant 4 heures au réfrigérateur.

Vous voulez devenir Vegan et aimerait consulter un diététicien avant de vous lancer ? Rendez-vous sur doctoome.com

diététicien Paris , diététicien Lyon, diététicien Nantes

Emilie

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram