eczema 1 eczema 3 eczema 6
Maladies de peau
Vous avez des lésions ? Partagez-nous une photo
JE PARTICIPE
eczema 2 eczema 5 eczema 4

La chirurgie infantile, une branche spécialisée de la médecine, joue un rôle important dans la prise en charge de diverses pathologies chez les jeunes patients. Cette spécialité se concentre sur le diagnostic, le traitement chirurgical et le suivi des maladies congénitales ou acquises chez les enfants, allant du nouveau-né à l'adolescent.

Doctoome > Chirurgien infantile > Praticiens

Tous nos chirurgiens infantile

22 Rue Henri Guillemin
33000 Bordeaux
Chirurgie pédiatrique Chirurgie orthopédique pédiatrique
Conv. secteur 2
Carte vitale acceptée
23 à 79
26 Avenue Du Dr. Arnold Netter
75012 Paris
Orthopédie pédiatrique
Conv. secteur 1
Carte vitale acceptée
1 Avenue Moliere
67000 Strasbourg
Troubles de l'appareil locomoteur Chirurgie des ligaments croisés Chirurgie orthopédique pédiatrique
Conv. secteur 2
Carte vitale non acceptée
70 à 115
4 Place Du 4 Septembre
83000 Toulon
Chirurgie pédiatrique Chirurgie orthopédique et traumatologique Chirurgie orthopédique pédiatrique ...
Conv. secteur 2
Carte vitale acceptée
23 à 70
50 Rue Berthy Albrecht
84000 Avignon
Urologie pédiatrique Chirurgie pédiatrique
Conv. secteur 2, opt. tarifaire
Carte vitale acceptée
30 à 62
305 Rue Raoul Follereau
84000 Avignon
Urologie pédiatrique Chirurgie pédiatrique
Conv. secteur 2
Carte vitale non acceptée
2 Avenue Oscar Lambret
59000 Lille
Chirurgie pédiatrique Orthopédie pédiatrique
Carte vitale non acceptée
23
505 Rue Irene Joliot Curie
76600 Le Havre
Urologie pédiatrique Chirurgie pédiatrique Chirurgie viscérale pédiatrique
Conv. secteur 2, opt. tarifaire
Carte vitale acceptée
30 à 405
Avenue D'orient
83000 Toulon
Chirurgie pédiatrique Chirurgie orthopédique et traumatologique Chirurgie orthopédique pédiatrique ...
Conv. secteur 2
Carte vitale acceptée
23 à 80
19 Rue De Sarre
57000 Metz
Ne prend pas de nouveaux patients
Conv. secteur 2
Carte vitale acceptée
50 à 80
1 Allée Du Château
57530 Ars-Laquenexy
Ne prend pas de nouveaux patients
Conv. secteur 2
Carte vitale non acceptée
8 Rue Isabey
54000 Nancy
Ne prend pas de nouveaux patients
Conv. secteur 2
Carte vitale acceptée
48 Boulevard Sérurier
75019 Paris
Ne prend pas de nouveaux patients
Chirurgie orthopédique pédiatrique
Conv. secteur 1
Carte vitale acceptée
150 à 3204
Avenue Eugène Avinée
59000 Lille
Chirurgie pédiatrique Orthopédie pédiatrique
Conv. secteur 2
Carte vitale non acceptée
23
114 Avenue Desandrouins
59300 Valenciennes
Conv. secteur 1
Carte vitale acceptée
18 Rue De Bellinière
49800 Trélazé
Ne prend pas de nouveaux patients
Orthopédie pédiatrique
Carte vitale non acceptée
30 à 75
78 Avenue Du Général Leclerc
94270 Le Kremlin-Bicêtre
Ne prend pas de nouveaux patients
Cardiologie pédiatrique
Conv. secteur 1
Carte vitale acceptée
2267 Creative Place
14800 Deauville
Urologie pédiatrique Chirurgie pédiatrique Chirurgie viscérale pédiatrique
Conv. secteur 2
Carte vitale acceptée
30 à 67
114 Avenue Desandrouins
59300 Valenciennes
Chirurgie pédiatrique Chirurgie orthopédique pédiatrique
Conv. secteur 1
Carte vitale acceptée
187 Rue André Penchenier
30200 Bagnols-Sur-Cèze
Urologie pédiatrique Chirurgie pédiatrique
Carte vitale non acceptée
30 à 62
Trouver un Chirurgien infantile autour de moi

Chirurgien infantile : prendre rdv

La chirurgie infantile, une branche spécialisée de la médecine, joue un rôle important dans la prise en charge de diverses pathologies chez les jeunes patients. Cette spécialité se concentre sur le diagnostic, le traitement chirurgical et le suivi des maladies congénitales ou acquises chez les enfants, allant du nouveau-né à l'adolescent.

Contrairement à la chirurgie générale, la chirurgie infantile requiert une expertise et des compétences spécifiques adaptées à la physiologie unique et aux besoins des enfants. Que ce soit pour corriger des malformations congénitales, traiter des affections viscérales, orthopédiques ou même effectuer des interventions plastiques, le chirurgien infantile est au cœur d'un réseau de soins pédiatriques dédié. Cet article vise à éclairer le rôle essentiel de ces professionnels, les situations nécessitant leur intervention, comment choisir le bon praticien, les examens réalisés, le déroulement des consultations et la question du remboursement de ces prestations vitales. Engageant et éducatif, il s'adresse tant aux parents qu'aux professionnels de santé, soulignant l'importance de la chirurgie pédiatrique dans le parcours de soin de l'enfant.

Qu’est-ce que le rôle du chirurgien infantile ?

Le chirurgien infantile est un pilier central dans le domaine de la santé pédiatrique, proposant des solutions chirurgicales pour une vaste gamme de pathologies affectant les enfants. Sa mission dépasse largement la simple réalisation d'interventions chirurgicales; elle englobe également le diagnostic, la prise en charge préopératoire, l'opération elle-même et le suivi post-opératoire des jeunes patients.

Domaine de compétence

Les compétences du chirurgien infantile couvrent plusieurs spécialités chirurgicales, dont la chirurgie viscérale, qui traite les organes de l'abdomen, la chirurgie orthopédique, centrée sur les os et les muscles, et la chirurgie plastique, qui peut être nécessaire pour corriger certaines malformations ou séquelles de blessures. Cette diversité de compétences est essentielle pour répondre aux besoins spécifiques des enfants, dont les organismes en croissance requièrent des techniques et des approches adaptées.

Spécificités par rapport à la chirurgie adulte

La chirurgie pédiatrique se distingue de la chirurgie pour adultes par l'attention particulière portée à la croissance et au développement de l'enfant. Les interventions doivent non seulement résoudre le problème immédiat mais aussi prendre en compte l'impact à long terme sur le développement de l'enfant. De plus, la communication avec les jeunes patients et leurs familles est fondamentale, nécessitant des compétences spécifiques pour expliquer les procédures et rassurer les enfants et leurs parents.

Pathologies traitées

Les chirurgiens infantiles prennent en charge une large palette de pathologies, depuis les malformations congénitales, comme les hernies ou les malformations urologiques, jusqu'aux conditions acquises nécessitant une intervention chirurgicale, comme les appendicites ou les fractures. Ils traitent également des maladies rares et complexes, nécessitant souvent une prise en charge multidisciplinaire au sein d'équipes spécialisées.La chirurgie infantile est donc un domaine hautement spécialisé, essentiel pour assurer la santé et le bien-être des enfants.L'expertise et la dévotion des chirurgiens infantiles leur permettent de réaliser des interventions délicates et complexes, tout en accompagnant les enfants et leurs familles tout au long du processus de guérison. Leur rôle est indispensable au sein du système de soins pédiatriques, garantissant aux jeunes patients l'accès à des soins chirurgicaux de la plus haute qualité, adaptés à leurs besoins uniques. 

Quand consulter un chirurgien infantile ?

La décision de consulter un chirurgien infantile est souvent guidée par la nécessité d'intervenir sur des pathologies spécifiques ou des conditions qui ne peuvent être résolues par des traitements médicaux seuls. Cette étape est cruciale dans la prise en charge de la santé de l'enfant, nécessitant une évaluation minutieuse et une collaboration étroite entre différents professionnels de santé.

Situations nécessitant une intervention chirurgicale

Il existe plusieurs situations où la consultation d'un chirurgien infantile devient indispensable :

  • Urgences chirurgicales : Certaines conditions, comme les appendicites aiguës, les torsions ovariennes ou testiculaires, et les obstructions intestinales, requièrent une intervention rapide pour éviter des complications graves.

  • Malformations congénitales : Les anomalies détectées avant la naissance ou à la naissance, telles que les hernies inguinales, les malformations anorectales, ou les fentes labio-palatines, nécessitent souvent une correction chirurgicale pour permettre à l'enfant de se développer normalement.

  • Pathologies diagnostiquées dans l'enfance : Des conditions comme l'hypospadias (anomalie de l'urètre chez le garçon) ou certaines maladies orthopédiques qui se manifestent à mesure que l'enfant grandit peuvent nécessiter l'intervention d'un chirurgien spécialisé.

Rôle du pédiatre dans le renvoi vers un chirurgien infantile

Le pédiatre joue un rôle fondamental dans le parcours de soins de l'enfant. Il est souvent le premier à identifier une anomalie ou une condition nécessitant une évaluation chirurgicale. Grâce à sa connaissance approfondie de l'histoire médicale et du développement de l'enfant, le pédiatre peut orienter les familles vers le chirurgien infantile le plus adapté à la condition spécifique de l'enfant.

Importance du diagnostic précoceUn diagnostic précoce est essentiel pour un traitement réussi. Dans le cas de malformations congénitales, par exemple, une intervention chirurgicale précoce peut prévenir les complications futures et favoriser un développement normal. De même, pour les conditions acquises, une prise en charge rapide peut éviter l'aggravation de la situation et réduire le risque de séquelles à long terme. 

Comment choisir son chirurgien infantile ?

La sélection d'un chirurgien infantile est une décision importante pour les parents, car elle influence directement la qualité des soins et le bien-être de leur enfant. Voici quelques critères et conseils pour aider à choisir le professionnel le plus adapté.

Critères de choix

  • Expérience et spécialisation : Rechercher un chirurgien ayant une solide expérience dans la prise en charge des pathologies spécifiques à l'enfant et, si possible, spécialisé dans le type de chirurgie nécessaire (viscérale, orthopédique, plastique, etc.). L'expertise dans un domaine particulier peut offrir de meilleurs résultats opératoires.

  • Réputation : Les recommandations de pédiatres, d'autres parents, ou les avis sur des forums spécialisés peuvent être utiles. La réputation d'un chirurgien, basée sur le succès de ses interventions et sa capacité à communiquer efficacement avec les patients et leurs familles, est un indicateur précieux de sa compétence.

Approche centrée sur l'enfant et la famille : Il est essentiel de choisir un chirurgien qui non seulement excelle dans son domaine mais qui est également attentif aux besoins émotionnels de l'enfant et de sa famille, offrant un soutien et des informations claires tout au long du processus de soin.

Importance du centre hospitalier universitaire (CHU) et des centres spécialisés

Les CHU et les centres spécialisés en chirurgie pédiatrique disposent souvent d'équipements à la pointe de la technologie et d'équipes multidisciplinaires capables de prendre en charge les cas les plus complexes. Ces établissements sont également à la pointe de la recherche, ce qui peut être bénéfique pour les traitements des pathologies rares ou complexes.

L'importance des équipes multidisciplinaires

Une prise en charge réussie nécessite souvent l'intervention d'une équipe pluridisciplinaire, incluant non seulement des chirurgiens infantiles mais aussi des pédiatres, des anesthésistes spécialisés en pédiatrie, des infirmières pédiatriques, des psychologues, et d'autres spécialistes. Choisir un chirurgien qui travaille au sein d'une telle équipe peut garantir une approche globale et coordonnée, essentielle pour le traitement des pathologies pédiatriques complexes.

Questions à poser lors de la première consultation

Pour s'assurer que le chirurgien choisi est le bon, il peut être utile de préparer une liste de questions à poser lors de la première consultation. Ces questions peuvent concerner le nombre d'interventions similaires réalisées, les résultats attendus, les risques potentiels, les détails de la récupération, et le suivi post-opératoire.

Quels sont les examens réalisés par ce professionnel ?

Avant toute intervention chirurgicale chez l'enfant, le chirurgien infantile procède à une série d'examens complémentaires. Ces investigations sont cruciales pour établir un diagnostic précis, planifier l'intervention et anticiper d'éventuelles complications. Elles permettent également d'assurer un suivi post-opératoire adapté à chaque patient.

Types d'examens préopératoires

Imagerie médicale : Des examens d'imagerie tels que l'échographie, la radiographie, le scanner (CT), ou l'IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) sont fréquemment requis pour visualiser avec précision la pathologie à traiter. Ces techniques permettent d'obtenir des images détaillées des structures internes du corps de l'enfant, essentielles pour la planification chirurgicale.

Tests sanguins : Les analyses de sang fournissent des informations vitales sur la santé générale de l'enfant, y compris sa capacité à tolérer l'anesthésie et l'opération. Ces tests peuvent évaluer la fonction rénale, hépatique, ainsi que les niveaux d'hémoglobine et d'autres indicateurs importants.

Consultation pré-anesthésique : Avant toute intervention chirurgicale, une évaluation par un anesthésiste pédiatrique est nécessaire. Cette consultation vise à déterminer le type d'anesthésie le plus adapté et à identifier d'éventuels risques liés à l'anesthésie chez l'enfant.Suivi post-opératoire et examens de contrôle

Après l'intervention, le chirurgien infantile et son équipe assurent un suivi rigoureux du patient. Ce suivi peut inclure :

  • Examens d'imagerie post-opératoires : Pour évaluer l'efficacité de l'intervention et s'assurer de la bonne guérison des tissus.

  • Analyses sanguines de suivi : Pour surveiller la récupération de l'enfant et détecter d'éventuelles complications post-opératoires comme les infections.

  • Rendez-vous de suivi : Des consultations régulières avec le chirurgien permettent d'évaluer la progression de la guérison et d'ajuster le plan de soin si nécessaire.

Les examens réalisés par le chirurgien infantile, tant en préopératoire qu'en post-opératoire, sont essentiels pour garantir la sécurité et l'efficacité de l'intervention chirurgicale. Ils jouent un rôle crucial dans le diagnostic, la planification chirurgicale, et le suivi de l'enfant, assurant ainsi les meilleures chances de succès et de récupération.

Comment se déroule une consultation chez ce professionnel ?

La consultation chez un chirurgien infantile est une étape clé dans la prise en charge chirurgicale d'un enfant. Elle se déroule en plusieurs phases, chacune ayant son importance pour assurer une intervention et un suivi adaptés aux besoins spécifiques de chaque jeune patient.Processus de consultation initiale

Anamnèse : La première partie de la consultation consiste en un échange approfondi entre le chirurgien, l'enfant et ses parents. Le chirurgien recueille des informations détaillées sur l'histoire médicale de l'enfant, les symptômes présents, ainsi que tout traitement antérieur. Cette étape permet de comprendre la situation dans sa globalité et d'identifier les besoins spécifiques de l'enfant.

Examen clinique : Le chirurgien procède ensuite à un examen physique de l'enfant. Cet examen peut inclure la vérification des signes vitaux, l'observation de l'état général de santé, ainsi que des examens plus spécifiques liés à la pathologie à traiter. L'objectif est d'évaluer l'état de santé de l'enfant et de déterminer l'urgence et la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Discussion sur les options chirurgicales et la préparation à l'intervention ambulatoire

Après avoir évalué l'état de santé de l'enfant et confirmé le diagnostic, le chirurgien discute des différentes options chirurgicales disponibles, en expliquant clairement les avantages, les risques et les implications de chaque procédure. Cette discussion vise à impliquer les parents (et l'enfant, selon son âge et sa capacité de compréhension) dans le processus décisionnel, assurant ainsi un choix éclairé.

Le chirurgien fournit également des informations détaillées sur la préparation à l'intervention, les mesures préopératoires nécessaires, le déroulement de l'opération, ainsi que le processus de récupération et de suivi post-opératoire.

Informations sur le suivi en réanimation ou post-opératoire et le soutien aux parents

Avant la fin de la consultation, le chirurgien explique le plan de suivi post-opératoire, y compris les rendez-vous de suivi, les soins à domicile et les signes d'alerte nécessitant une consultation immédiate.

Une attention particulière est accordée au soutien des parents et de l'enfant, avec la mise en place de ressources telles que des conseils pour la gestion de la douleur, des informations sur l'alimentation et l'activité physique post-opératoire, et l'accès à des groupes de soutien ou des services psychologiques si nécessaire.

La consultation chez un chirurgien infantile est donc un processus complet et minutieux, visant à préparer au mieux l'enfant et sa famille à l'intervention chirurgicale. Elle joue un rôle essentiel dans la réussite du traitement, en assurant une communication ouverte et en offrant un cadre rassurant pour aborder les soins chirurgicaux pédiatriques avec confiance. 

La consultation chez ce professionnel est-elle remboursée ?

La question du remboursement des consultations et des interventions chirurgicales chez le chirurgien infantile est importante pour les familles. Elle dépend de plusieurs facteurs, dont le système de santé du pays, le type d'assurance santé dont dispose la famille, et le cadre dans lequel l'intervention est réalisée (public, privé).

Système de santé et assurance maladie

Dans de nombreux pays, le système de santé publique ou les assurances maladie obligatoires couvrent une partie significative, voire la totalité, des coûts associés aux interventions chirurgicales pédiatriques. Cela inclut la consultation chez le chirurgien infantile, l'intervention elle-même, ainsi que le suivi post-opératoire.

Les détails de remboursement peuvent varier selon les politiques de l'assurance maladie et les régimes de santé publique. Il est essentiel de se renseigner auprès de sa caisse d'assurance maladie pour connaître les conditions spécifiques de prise en charge.

Prise en charge dans le secteur public et privé

Secteur public : Les hôpitaux publics et les centres hospitaliers universitaires (CHU) offrent souvent des services de chirurgie infantile avec une prise en charge complète ou substantielle par le système de santé publique. Les familles peuvent bénéficier de soins de haute qualité avec des coûts minimaux ou nuls.

ecteur privé : Dans le secteur privé, la couverture des coûts dépend largement du contrat d'assurance souscrit par la famille. Certaines assurances proposent une couverture étendue incluant les interventions dans le privé, mais il peut y avoir des franchises ou des plafonds de remboursement.Conseils pour naviguer dans le système de remboursement

Se renseigner en amont : Avant toute consultation ou intervention, il est conseillé de contacter son assurance maladie pour obtenir des informations précises sur la couverture des soins pédiatriques et chirurgicaux.

Demander une estimation des coûts : Les chirurgiens infantiles et les hôpitaux peuvent fournir des estimations des coûts associés à l'intervention, ce qui permet de planifier financièrement.

Vérifier les options de couverture complémentaire : Pour les familles ayant une assurance de base, il peut être avantageux de souscrire une assurance complémentaire pour une meilleure couverture des soins spécialisés.

La prise en charge financière des soins chirurgicaux pédiatriques est un aspect crucial pour les familles. Bien que le remboursement varie selon les systèmes de santé, les efforts sont généralement faits pour minimiser le fardeau financier sur les familles et garantir l'accès aux soins nécessaires pour les enfants.

© Doctoome | Mentions légales | CGU | Charte de confidentialité | Consentement | 1.0.0