cannabis thérapeutique
Actualités santé,  Alimentation,  Santé et traitements

Cannabis thérapeutique : Son expérimentation en France

Depuis septembre 2020, une expérimentation portant sur le cannabis a débuté. Qui peut en bénéficier ? Sous quelle forme ? Qui en bénéficiera ? Dans quelles conditions ? Doctoome vous explique tout.

Cannabis thérapeutique : qui participera à l’expérimentation ?

Le mercredi 22 janvier 2020, Christelle Ratignier-Carbonneil, annonce le début de l’expérimentation du cannabis thérapeutique.

« L’objectif c’est que l’expérimentation puisse être proposée aux patients à la rentrée 2020 ».

* Christelle Ratignier-Carbonneil la directrice générale adjointe de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM)

Elle ne manque pas de souligner le délai très court que cela impose : « Septembre, c’est demain, c’est très proche ». Ainsi, 3.000 patients seront concernés par cette expérimentation qui a été approuvée fin octobre 2019, par les députés.

Les volontaires qui participeront à cette expérimentation sont des patients atteints de maladies graves dont on ne parvient pas à soulager la douleur. Et,de plus, à qui les médecins la prescrivent « en dernière intention ».

De plus, le cannabis ne sera pas proposé par la voie fumée mais sous forme de fleurs séchées, de tisanes ou d’huile car sa combustion est nocive.

Sachez que d’autres plantes sont efficaces et non addictives. Pour tout savoir, vous pouvez consulter notre article sur la naturopathie

Vers une généralisation de l’usage médical ?

Selon Christelle Ratignier-Carbonneil, il conviendra, « dans un premier temps », « d’avoir recours à des producteurs étrangers ». En effet, en France, la culture de cannabis ayant des taux supérieurs à 0,2% de THC est interdite. Il faudra donc se fournir dans des pays où le cannabis thérapeutique est déjà autorisé. On peut alors compter sur nos voisins (ou presque), c’est-à-dire l’Allemagne, le Canada, les Pays-Bas, la Suisse et la Norvège.

Cependant, la réglementation française ne change pas. En effet, cette expérimentation doit permettre de « voir si cette mise à disposition du cannabis (…) pourra être ensuite généralisée ».

la légalisation du cannabis thérapeutique

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre médecin généraliste prescrit ce moyen en dernier recours ? Recommandez le sur doctoome.com