Site Loader
Blog Doctoome | Câlinothérapie : qu'est-ce que c'est ?

Dans notre monde majoritairement virtuel, le contact entre humain est réellement diminué. Mais, le toucher, est plus qu’important, il est vital. En effet, sans câlin, caresse, ou toucher, les bébés ne peuvent pas vivre. C’est pareil pour les adultes, en sommes. Tenant compte de ce besoin, quelques activités ont vu le jour. Découvrons aujourd’hui, la câlinothérapie.

Sommaire :

La Câlinothérapie, c’est pour qui ?

En soit, nous avons tous besoin du contact humain, c’est naturel. En revanche, la câlinothérapie a été inventée pour des cas ou problèmes spécifiques et plus ou moins graves :

  • Stress
  • Angoisse
  • Dépression
  • Burn-out
  • Victime d’attouchement
  • Manque de tendresse

Comment ça fonctionne ?

Des séances de partage et de bienveillance. Ça donne envie certes, mais pourquoi ça marche ?

C’est simple, les câlins ont de multiples bienfaits sur la santé mentale qui, ont elles-mêmes des répercutions sur notre santé physique. Pour connaitre tous les détails des effets des câlins sur la santé c’est ici : Lire l’article sur les câlins vs la santé.

Mais pour faire court voici comment ça fonctionne. Le fait de faire un câlin déclenche l’ocytocine ayant pour rôle l’apaisement immédiat. Par ailleurs, cette hormone bloque la cortisol, c’est-à-dire l’hormone du stress. De plus, faire ou recevoir des câlins, rappelle inconsciemment l’époque de notre enfance. La chaleur des câlins de nos parents/notre entourage, les caresses affectueuses. Enfin, cela provoque une reconnexion avec le cerveau primaire, c’est-à-dire, le cerveau émotionnel.

Devenir adepte des câlins, c’est :

  • Améliorer la confiance en soi (et en les autres)
  • Favoriser les liens sociaux
  • Se reconnecter avec « l’autre » (et donc se déconnecter des écrans)
  • Rétablir un état de bien-être immédiat

Il faut enlever toute dimension sexuelle et prendre en compte le développement personnel que ça impose.

Blog doctoome | Câlinothérapie : pour qui ? pour quoi ?

Comment se déroule une séance ?

Le plus souvent, en amont, la ou le câlinothérapeute vérifie si tous les participants ont bien compris qu’il ne s’agissait pas de pornographie ou autres pratiques sexuelles. Aussi, qu’ils sont bienveillants et quelles sont leurs problématiques. Ainsi, le psychologue peut définir s’il faut une séance individuelle avant la séance collective. Il prévoit aussi une homogénéité des participants en termes d’hommes/femmes, pour que tout le monde soit à l’aise.

Dans un premier temps, l’animateur explique les consignes et donnes les clés pour que tout le monde ait sa dose de tendresse. Il faut alors :

  • Écouter les signaux du corps
  • Ressentir les besoins
  • Savoir poser la demande
  • Savoir dire non
  • Se sentir légitime

En effet, « sans confiance, ni sécurité, on ne peut rien partager » explique Cécile Rivière, psychologue câlinothérapeute dans son livre : La câlinothérapie – Une prescription pour le bonheur.

Dans un second temps, vient le temps des câlins. Cela paraît un peu utopique et pourtant !

Ainsi, durant 20 min ou plus, vous pouvez choisir de faire des câlins, mais aussi de les recevoir. Chacun doit pouvoir recevoir et donner. Vous pouvez selon, vos envies et consentement, faire des câlins, mais aussi des caresses, ou des massages.

Cette séance permet de revivre la sécurité connue enfant. De se reconnecter avec le cerveau primaire aussi appelé cerveau émotionnel.

Alors, ça vous tente ? Allez un peu de douceur dans ce monde de brute ! 1,2,3 câlinons…

Sachez que les câlinothérapeutes sont avant tout des psychologues, coach en développement personnel. Les médecins peuvent aussi prescrire des séances de câlinothérapie.

Psychologue à ParisPsychologue à BordeauxPsychologue à LillePsychologue à OrléansPsychologue à ToulousePsychiatre à ParisPsychiatre à ToursPsychiatre à QuimperPsychiatre à LilleMédecin généraliste à ParisMédecin généraliste à RouenMédecin généraliste à Biarritz Psychologue à Nîmes

Emilie House

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram