Actualités santé,  Beauté et forme,  Les praticiens de confiance

Pourquoi le Yoga est un partenaire santé idéal


Maureen BONDJA YIMGNA, à l’origine professeur de Yoga, je suis kinésithérapeute exerçant à Lyon, spécialisée en gestes et postures du musicien.
J’accompagne les patients musiciens pour toutes les problématiques inhérentes à la pratique d’un instrument de musique.
Je propose également des cours de Yoga en visioconférence.

De façon générale, je suis sensible à l’entretien de notre santé, notre bien-être et bien vivre avec notre instrument de vie.

Le Yoga omniprésent

De nos jours, nul besoin de présenter le Yoga.
Tout le monde a déjà plus ou moins entendu ce mot et peut y associer des images, des clichés, des concepts, des expériences personnelles.
Le Yoga touche tous les publics (de in utero à +77 ans), de toutes conditions physiques…Il est présent dans tous les contextes : milieu scolaire, sportif, entreprise, milieu carcéral etc.


Par Yoga, je désigne l’ensemble des pratiques qui s’inscrivent dans la tradition du Yoga de postures en sachant qu’il existe une grande variété d’approches. Toutes ont en commun de proposer à l’aspirant de faire l’expérience de séries de postures de mouvements en lien avec la respiration.
Mon intention n’est pas de présenter les différents styles de Yoga mais de partager mon point de vue sur les raisons d’un tel engouement pour le Yoga : pourquoi un tel succès ?

La santé : un ajustement permanent

Par santé, j’entends simplement une certaine forme d’harmonie des différentes dimensions de notre être.

D’un point de vue musculo-squelettique : le Yoga permet d’expérimenter, d’entretenir et d’améliorer notre liberté de mouvement ainsi que de se libérer des tensions excessives.
D’un point de vue émotionnel : le Yoga permet de vivre une forme d’équanimité, autrement dit des émotions plus apaisées.
Du point de vue du mental et de notre processeur cérébral core i1250 : le Yoga nous donne l’occasion de calmer le mental et le flot de nos pensées.

Accordons-nous sur cette idée de la santé comme l’équilibre de nos systèmes, qui jouent ensemble tel un orchestre : en harmonie, en union (le Yoga vient du sanskrit Yug : union).
En réalité, il se trouve que cet état d’harmonie, ou d’équilibre n’est jamais acquis solidement et définitivement pour des siècles et des siècles…
C’est en effet tout le contraire. La santé est un équilibrage et un rééquilibrage de chaque instant car elle dépend d’une multitude de paramètres intérieurs et de notre ajustement vis à vis d’une multitudes de stimuli extérieurs : tel un instrument de musique qu’il faut accorder en permanence…

A titre d’exemple, prenons l’idéal d’une « bonne nuit de sommeil ». Quels en sont les ingrédients ? D’aucuns diraient d’emblée le nombre d’heures de sommeil. Mais à cela ne faudrait il pas rajouter l’heure du coucher, l’état de la literie, ce que nous avons mangé pour le dîner ? Et encore, à quelle heure nous avons dîné ? Autrement dit, certes nous avons mangé un repas sain mais avalé 20 minutes avant de nous coucher…? La
température de la pièce ?

Physiquement, dans quel état nous sommes nous couchés (avec ou sans douleurs ?). Plus subtil : dans quel état émotionnel ou cérébral nous sommes nous couchés ? Qu’avons nous fait ou absorbé (lectures ? média ?) juste avant de nous coucher ? et quelle était la qualité du contenu : stressant ? angoissant ? etc.

Vous voyez ou je veux en venir… et nous n’avons évoqué que « la qualité du sommeil ». De plus, en termes de temps, si nous considérons environ 8H de sommeil par nuit, cela équivaut à 8H/24H soit 1/3 de notre journée… et ce tiers de notre journée aura une influence sur la journée suivante et ainsi de suite…

Aussi entretenir un état le plus harmonieux possible est un merveilleux défi de chaque minute, de chaque seconde, de chaque instant.
Car c’est bien la réalité de la temporalité de notre orchestre tout se déroule et se joue dans l’instant présent :

  • une sensation (agréable ou désagréable) est ressentie dans l’instant.
  • une émotion (au sujet d’une situation passée, présente ou future) est chimiquement synthétisée par le corps et ressentie dans l’instant.
  • le processus mental/cérébral (au sujet d’une situation passée, présente ou future) se déroule dans l’instant.

Yoga et instant présent

Il se trouve que le Yoga nous donne l’expérience de nous connecter, de nous éveiller, d’être présents à l’instant présent en expérimentant nos sensations, nos émotions et l’apaisement de notre flot de pensées.

Yoga et sensations

Le Yoga nous éveille à nos sensations en nous donnant la possibilité de ressentir notre corps dans l’instant présent, dans différentes situations, positions, que nous n’expérimentons pas dans notre vie de tous les jours.

Prenons l’exemple de notre potentiel de liberté de mouvement de nos hanches et les amplitudes articulaires possibles de celles-ci. Nous y sommes généralement peu sensibles car nous vivons assis ou debout comme des playmobils, (assis, au bureau, en voiture, dans les transports) et nos hanches perdent en amplitude de mouvement, en souplesse, et en adaptabilité.

Cela parait anodin à l’instant t mais cela l’est moins quand, au fil du temps, la rouille s’installe lentement mais sûrement jusqu’à ce qu’un jour il nous soit difficile voire impossible, de nous couper les ongles de pieds.
C’est la réalité de nombreuses personnes d’un âge avancé.

Aussi le Yoga nous permet d’entretenir nos amplitudes articulaires et une certaine liberté de mouvement pour un confort de vie présent et futur

Yoga et émotions

Une posture est une mise en situation, une exploration, une direction donnée à expérimenter. Le Yoga de postures va donc nous faire expérimenter une multitude de ces situations et directions.

Le Yoga nous éveille à nos émotions car les différentes postures évoquent souvent des émotions liées à notre rapport à notre corps, à nos limites, notre rapport à l’intensité et nous donne l’occasion, grâce à la respiration, d’apprendre à apaiser le tumulte des émotions dans les différentes situations vécues à l’instant t.

En cela le Yoga nous prépare à ce qui nous attend au-delà du tapis, sur le tapis de la Vie : autant de situations qui vont nous challenger, nous mettre face à nous même… et évoquer certaines émotions que nous sauront mieux gérer car nous les avons déjà expérimentées sur le tapis.

Par ailleurs le Yoga nous donne également l’occasion d’expérimenter des émotions de satisfaction, d’acceptation de soi, de joie à travers les postures que nous parvenons à accomplir et le lâcher prise offert par la pratique.

Yoga et apaisement du mental

Le Yoga nous donne l’occasion de mettre en veille, en mode avion, notre processeur i.2080 aussi appelé notre mental.

En réalité, la pratique du Yoga, est une pratique d’éveil sensoriel…car nous ressentons «notre corps» avec une telle intensité et un besoin d’être à l’écoute que nous ne pouvons pas en même temps ruminer notre journée ou un souvenir qui nous revient de l’année 1950, ce qui nous attend à la sortie du cours, ce que nous a dit un tel ou un tel et ce que nous aurions pu lui répondre, la réunion qui nous attend demain à 10H30 sachant qu’il a été annoncé une grève de transport.

Pensez à quelqu’un engagé dans un combat d’art martial, ou quelqu’un qui s’apprête à tirer à l’arc. Il ne peut pas avoir à la fois un mental core i5475 aussi actif et être à l’écoute de ses sensations et dans l’instant présent.

C’est exactement ce qui se passe en Yoga, c’est la sensorialité qui prime et l’éveil de notre capacité à porter notre attention sur nos sensations… bien aidés pour cela par la conscience que nous portos à notre respiration durant la pratique.

Par conséquent nous allons naturellement expérimenter le mental en mode….REPOS ! Ou alors en activité minimale, contrairement à nos habitudes. Oui cela peut arriver d’avoir un mental actif pendant la pratique mais il sera toujours moins actif que si nous étions hors du tapis.

Cela représente une expérience inédite car RARES sont les moments où nous mettons notre mental en veille, en silencieux, en mode avion, voire hors tension. Ce qui nous permet de goûter à une qualité de rare repos intérieur.

Aussi, considérant ces trois aspects – physique, émotionnel, mental – le Yoga nous permet donc de nous équilibrer et d’expérimenter une forme de bien-être, d’harmonie intérieure.

Le Yoga : notre capacité à prendre soin de nous

Nous l’avons dit plus haut, la santé est un exercice de funambule de chaque instant. Au-delà des pratiques d’hygiène, du soin porté à notre alimentation etc. Notre instrument appelle une pratique d’entretien et de rééquilibrage de nos différents systèmes, ce qui a conduit à la naissance de nombreuses disciplines en ce sens dans les cultures asiatiques.

Faire le choix de pratiquer le Yoga est une façon de prendre soin de nous, d’être acteurs de notre santé, avec certes une guidance, mais c’est bien celui qui est sur son tapis qui, pratique, respire, transpire, ressent, se dépasse et prend soin de soi.

Il se trouve que les effets d’une séance de Yoga ont tendance à perdurer dans le temps. Le bien-être expérimenté nous motive et nous conduit naturellement à revenir sur le tapis pour se faire du bien et selon moi c’est aussi ce qui fait son succès.

En conclusion, je dirai que le Yoga est une opportunité de prendre soin de nous et de vivre une vie plus harmonieuse, dans la meilleure concorde et union (« Yug ») possible de toutes les dimensions de notre instrument