Apprehender la rentrée avec la sophrologie
Santé Mentale

Sophrologie : Comment faire sa rentrée ?

Parce que la rentrée rime souvent avec une baisse de moral, un retour de la charge mentale, une course après le temps, Alexandra Guillaume propose de vous intéresser à la sophrologie pour vous aider à mieux appréhender cette période souvent redoutée par bon nombre d’entre nous…

Alexandra Guillaume

Je suis Alexandra Guillaume, sophrologue RNCP, spécialisée dans la « sophrologie et sclérose en plaques ». J’exerce au cabinet de Nogent-sur-Seine (10) en espace de santé pluridisciplinaire en collaboration avec des soignants et professionnels de la santé. Mon approche de la sophrologie se positionnant notamment dans le soin de support thérapeutique.
Les accompagnements au sein de mon cabinet se font de manière individuelle ou en groupe sur de nombreuses thématiques, allant de la gestion du stress à la prise en charge en soins de support de pathologies chroniques diverses, en passant par la périnatalité ou le développement personnel. Bienveillante et à l’écoute, je place le respect des besoins des personnes qui viennent s’ouvrir à moi au centre de mon investissement professionnel.

Les vacances se terminent, la rentrée se profile …

La rentrée de septembre pointe le bout de son nez et le stress qui l’accompagne fait déjà son retour dans votre quotidien… Fini les grasses matinées, le farniente à la plage ou les randos en pleine nature. Terminé les flâneries dans un transat et le barbecue qui s’éternise avec les amis jusqu’à minuit ou plus.

De nouveau, les idées envahissantes refont surface, la charge mentale déboule avec son cortège de projections négatives et les responsabilités viennent reprendre possession dans votre planning.
N’auriez-vous pas le sourire qui disparaît à la simple pensée du retour au boulot, les épaules qui se contractent toutes seules et l’impression qu’une lourdeur s’installe sur elles (Atlas sort de ce corps…) ? Ou qu’une petite boule au ventre déclenché par trouille de vous remettre entre parenthèses ou simplement l’impression de « ne pas avoir envie, mais alors pas du tout envie » de reprendre le chemin du bureau parce que quand même, « c’était vachement bien ces vacances attendues depuis des lustres »… ?

Et si la sophrologie pouvait vous aider à vivre la rentrée et son changement de rythme plus sereinement ? Si enfin ce « truc » dont vous avez peut-être entendu parler au travail par une de vos collègues juste avant votre départ en vacances, pouvait être LE truc qui vous autorise à prendre la rentrée et son cortège de lassitude avec plus de légèreté ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une boîte à outils qui permet de se remettre à l’écoute de ses ressentis corporels agréables (là où le stress est champion pour nous faire ressentir des douleurs corporelles et des tensions qu’on n’a pas franchement eues l’idée de laisser s’installer). C’est également une combinaison d’exercices basés sur la respiration, le relâchement musculaire et la visualisation positive. Mais aussi une méthode qui vise à positiver en s’impliquant dans la pratique régulière des fameux exercices en mesurant ses progrès et l’évolution de ses perceptions.

Quel exercice réaliser pour mieux appréhender la rentrée ?

Allez zou en piste ! Voici un exercice à reproduire chez vous, au bureau, où vous voudrez pour vous aider à relâcher vos tensions en allant rechercher des sensations bienfaisantes liées à vos souvenirs de vacances récents (ou plus anciens), lorsque le train-train quotidien vient vous titiller le cerveau de manière déplaisante !

Parce que la sophrologie s’appuie beaucoup sur les souvenirs agréables et les ressources positives que vous avez accumulés dans votre vie, vous pourrez sans difficultés mettre en place cette pratique dès à présent et dès que vous en ressentirez le besoin.

Commencez par vous installer confortablement dans un endroit où rien ni personne ne viendra vous déranger durant le temps de l’exercice. Que vous soyez en position assise ou allongée, trouvez votre confort, puis fermez vos yeux.
Prenez le temps de cerner votre état d’esprit. Êtes-vous stressé(e) ? Ou au contraire détendu(e) ? Avez-vous des idées parasites qui vont et viennent ou un problème qui tourne en boucle ? À quoi votre cerveau pense-t-il ? Accueillez sans jugement ce que votre mental vous envoie et laissez vivre ces pensées sans chercher à les chasser ou au contraire les retenir.
Portez maintenant attention à votre respiration. Est-elle calme ? rapide ? régulière ? Accueillez le rythme de votre respiration simplement, tel qu’il est. Prenez maintenant une inspiration par le nez en gonflant votre poitrine et votre ventre, puis soufflez doucement par la bouche en les laissant redescendre. Reprenez une respiration naturelle. Concentrez-vous de nouveau quelques instants sur votre respiration. Sentez vos côtes et votre ventre se soulever, puis redescendre tranquillement. Cherchez à ralentir légèrement la vitesse de votre respiration pendant quelques secondes.
Portez à présent votre attention à votre corps et faites un scan corporel en descendant tranquillement depuis le haut de votre crâne jusqu’à vos pieds. Détaillez les zones de votre corps les unes après les autres en cherchant à les relâcher et observez celles qui résistent quelque peu. Acceptez ces tensions, ne les jugez pas. Elles sont présentes, c’est tout.
Puis, laissez maintenant les souvenirs agréables de vos vacances émerger, simplement. Essayez de revoir les scènes, les couleurs, la lumière. Laissez les bruits, les sons vous parvenir, puis ce sont les odeurs qui font à présent leur apparition. Essayez de vous rappeler, les sensations sur votre peau, voire les goûts si vos souvenirs sont liés à des plaisirs gustatifs. Laissez simplement vos sens vous rappeler les perceptions agréables de ces instants et laissez-vous envahir par elles. Prenez le temps de faire durer ces sensations corporelles et de les accueillir, où qu’elles se trouvent. Faites un focus sur les zones qui pouvaient être tendues à la simple énonciation du mot « rentrée » et cherchez la détente, les ressentis corporels positifs qui s’y sont installés à la place. Accueillez ces nouvelles sensations avec bienveillance et sans vous juger. Savourez cet instant et rouvrez vos yeux tranquillement après avoir pris de temps de vous étirer et de remettre doucement votre corps en mouvement.

Profitez des bienfaits de la sophrologie

Vous avez réussi à vous mettre à l’écoute de votre corps pour savoir où étaient vos tensions et en acceptant l’état corporel et mental qui était le vôtre au moment de commencer cet exercice. Vous avez réussi à mobiliser des souvenirs agréables pour laisser votre corps percevoir de nouveau les sensations apaisantes liées à ces moments passés. Vous êtes parvenu à vous concentrer pour maintenir cet état un certain temps. Et vous avez enfin pris le temps de vous écouter, de prendre un moment juste pour vous, sans culpabilité, car aller mieux pour les autres ça commence par aller mieux pour soi.

Et si tout cela a néanmoins été difficile à mettre en place pour vous, soyez encore une fois bienveillant(e) avec vous-même. Dites-vous que ce n’était qu’un premier essai, et qu’il faudra juste un peu plus de temps et quelques répétitions supplémentaires avant de lâcher-prise suffisamment pour laisser vos souvenirs vous ramener à des sensations corporelles plus agréables.

Bien évidemment, des périodes de stress, de burn-out ou de problématiques particulières ne pourront pas se régler simplement grâce à ce seul exercice. Un suivi sophrologique particulier, chez un(e) sophrologue qualitativement formé(e) RNCP, en complément éventuel d’un suivi médical et/ou psychologique (la sophrologie ne se substitue jamais au médecin ou au psychologue) permettra l’atteinte d’un objectif de vie fixé avec le (la) sophrologue en cabinet.

Si vous décidez de pratiquer ce petit exercice régulièrement, juste pour voir, vous constaterez de subtils changements dans votre capacité à ressentir plus aisément de la détente et de la sérénité !

Bonne rentrée à toutes et à tous, écoutez-vous et prenez soin de vous !

Pour en savoir plus sur le métier de sophrologue et sur Alexandra Guillaume, c’est par ici : Instagram et Facebook.