Site Loader
Blog Doctoome | Chaleur et pollution sont dangereux pour la femme enceinte et son bébé

Selon une étude américaine, la pollution et la chaleur sont dangereuses pour les bébés à naître. Les conséquences du réchauffement climatique augmenteraient en effet le risque de prématurité, de faible poids et d’enfant mort-né.

Des conséquences du changement climatique

Le changement climatique a des répercussions négatives sur l’environnement mais pas seulement. Il est en effet nocif pour les êtres humains, notamment les femmes enceintes et l’enfant qu’elles portent.

Selon une vaste enquête américaine, publiée dans le Journal of the American Medical Association, il existe une association significative entre la pollution de l’air et la chaleur- deux conséquences du réchauffement climatique- et le risque de naissance prématurée, de faible poids à la naissance et de mortinatalité.

Pour réaliser cette enquête, les chercheurs ont examiné 32 millions de naissances et identifié 57 études. Dans la revue, 19 études ont établi un lien entre la pollution atmosphérique et la naissance prématurée, 25 ont établi un lien entre la pollution de l’air et le faible poids à la naissance et 4 ont établi un lien entre la pollution de l’air et la mortinatalité.

Enfin, une étude a révélé que le risque de mortinatalité augmentait de 42% en cas d’exposition élevée au troisième trimestre.

Les dangers de la chaleur

Selon les chercheurs, le risque de naissance précoce augmente de 11,6 % pour chaque augmentation de 5,6 °C. Pire, chaque augmentation de 1°C au cours de la semaine précédant la naissance augmente de 6% le risque d’avoir un enfant mort-né.

Dans la mesure où les températures mondiales moyennes augmentent d’années en années, le constat des scientifiques est alarmant. L’étude précise que les températures sont déjà supérieures de plus de 1°C à celles d’avant l’industrialisation et sont en passe d’augmenter de 3°C.

Il est donc plus que jamais temps aujourd’hui d’agir contre le réchauffement climatique. La santé des générations futures en dépend.

D’autres précautions à prendre vis à vis du soleil : Gel hydroalcoolique : attention au soleil

Emilie

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram