scanner abdomino pelvien
Accès aux soins,  Parcours de soins,  Questions Santé

Déroulement du Scanner abdomino-pelvien

Le scanner abdomino-pelvien, également connu sous les termes de scanner abdominal ou tomodensitométrie abdomino-pelvienne (TDM), est une technique d’imagerie médicale qui utilise des rayons X pour obtenir des images détaillées des organes situés dans l’abdomen et le pelvis. Cet examen est crucial pour diagnostiquer et suivre de nombreuses pathologies, allant des infections aux cancers.

Qu’est-ce qu’un scanner abdomino-pelvien et pourquoi est-il prescrit

Le scanner abdomino-pelvien permet de visualiser avec précision les organes abdominaux et pelviens, incluant le foie, les reins, la rate, les intestins, la vessie, l’utérus et la prostate. Il est souvent utilisé pour détecter des tumeurs, des infections, des calculs rénaux ou biliaires, et pour évaluer des douleurs abdominales ou pelviennes inexpliquées. Par exemple, il peut révéler des tumeurs dans le foie, les reins ou les ovaires et aider à diagnostiquer des maladies inflammatoires comme la maladie de Crohn.

Le déroulement de l’examen

  1. Préparation : Avant l’examen, le patient doit enlever tous ses objets métalliques et porter une blouse médicale. Si une injection de produit de contraste est nécessaire, une prise de sang préalable peut être requise pour vérifier la fonction rénale, et il est recommandé d’être à jeun pendant 4 heures.
  2. Pendant l’examen : Le patient s’allonge sur une table qui se déplace à travers un anneau émettant des rayons X. Si un produit de contraste est utilisé, il est injecté par voie intraveineuse pour améliorer la visibilité des tissus et des vaisseaux sanguins. L’examen dure généralement entre 10 et 30 minutes et est indolore, bien qu’une sensation de chaleur ou un goût métallique puisse être ressenti.

Quels organes voit-on sur un scanner abdomino-pelvien ?

Le scanner abdomino-pelvien permet de détecter une variété de maladies touchant différents organes. Voici un aperçu des principales pathologies qui peuvent être identifiées :

Foie

  • Tumeurs hépatiques : Hépatocarcinome, métastases hépatiques
  • Hépatite : Aiguë ou chronique, due à des infections virales
  • Cirrhose : Maladie chronique du foie souvent due à l’alcoolisme ou à l’hépatite
  • Stéatose hépatique : Accumulation de graisse dans le foie

Reins

  • Calculs rénaux : Accumulation de minéraux formant des pierres dans les reins
  • Tumeurs rénales : Cancer du rein, y compris carcinome à cellules rénales
  • Pyélonéphrite : Infection du rein
  • Kystes rénaux : Poches de liquide dans les reins

Rate

  • Splénomégalie : Augmentation du volume de la rate due à des infections, maladies du foie, etc.
  • Rupture splénique : Souvent due à un traumatisme
  • Lymphome : Cancer des lymphocytes affectant la rate

Pancréas

  • Pancréatite : Inflammation du pancréas, aiguë ou chronique
  • Cancer du pancréas : Tumeurs malignes
  • Kystes pancréatiques : Structures remplies de liquide dans le pancréas

Intestins

  • Maladie de Crohn : Maladie inflammatoire chronique de l’intestin
  • Colite ulcéreuse : Inflammation et ulcération du côlon
  • Obstructions intestinales : Bloque le passage du contenu intestinal
  • Diverticulite : Inflammation ou infection des diverticules dans le côlon

Vessie

  • Cancer de la vessie : Tumeurs malignes de la vessie
  • Calculs vésicaux : Pierres dans la vessie
  • Infections urinaires : Cystite et autres infections urinaires

Utérus et ovaires (chez les femmes)

  • Fibromes utérins : Tumeurs bénignes de l’utérus
  • Cancer de l’utérus ou des ovaires : Tumeurs malignes
  • Endométriose : Tissu endométrial se développant en dehors de l’utérus
  • Kystes ovariens : Poches de liquide sur les ovaires

Prostate (chez les hommes)

  • Hypertrophie bénigne de la prostate : Agrandissement non cancéreux de la prostate
  • Cancer de la prostate : Tumeur maligne de la prostate
  • Prostatite : Inflammation de la prostate

Pathologies communes détectées par un scanner thoraco-abdomino-pelvien

  • Embolie pulmonaire : Obstruction d’une artère pulmonaire
  • Cancer du poumon : Tumeurs malignes dans les poumons
  • Pneumonie : Infection des poumons
  • Anévrisme de l’aorte abdominale : Dilatation anormale de l’aorte abdominale

Ces diagnostics nécessitent une interprétation experte des images obtenues lors du scanner, souvent couplée à d’autres examens complémentaires pour confirmer les résultats et planifier un traitement adapté.

Peut-on voir un cancer avec un scanner abdominal ?

Oui, le scanner abdominal est un outil essentiel pour détecter les tumeurs cancéreuses. Il permet de localiser les tumeurs, d’évaluer leur taille et leur extension, et de planifier le traitement. Par exemple, il est utilisé pour détecter des cancers du foie, des reins, du pancréas, et de la prostate. Dans le cadre du suivi cancérologique, il aide également à surveiller l’efficacité des traitements et à détecter les récidives.

Les avantages et les contre-indications du scanner abdomino-pelvien

Avantages :

  • Diagnostic rapide et précis
  • Détection des anomalies non visibles par d’autres techniques d’imagerie
  • Suivi efficace des pathologies et des traitements.

Contre-indications :

  • Femmes enceintes (surtout durant le premier trimestre)
  • Allergies au produit de contraste iodé
  • Insuffisance rénale sévère.

Combien de temps dure un scanner abdomino-pelvien avec injection ?

Un scanner abdomino-pelvien avec injection dure généralement entre 15 et 30 minutes, incluant le temps de préparation et l’injection du produit de contraste. Le temps passé sous le tomographe est d’environ 10 minutes.

Questions fréquemment posées par les patients

Est-ce que l’examen est douloureux ?

Non, l’examen est indolore. Toutefois, l’injection de contraste peut provoquer une sensation temporaire de chaleur ou un goût métallique dans la bouche.

Faut-il être à jeun pour un scanner abdomino-pelvien ?

Oui, il est généralement recommandé d’être à jeun pendant les 4 heures précédant l’examen pour améliorer la qualité des images et réduire les risques liés à l’injection de produit de contraste.

Quels sont les risques associés au scanner abdomino-pelvien ?

Les risques sont minimes, mais incluent des réactions allergiques au produit de contraste et, très rarement, des problèmes rénaux chez les personnes avec une fonction rénale altérée.

Le scanner abdomino-pelvien est-il sûr pour les enfants ?

Oui, mais il est généralement réservé aux cas où les bénéfices dépassent les risques en raison de l’exposition aux rayons X.

Combien de temps faut-il attendre pour obtenir les résultats ?

Les résultats sont généralement disponibles en quelques jours, mais cela peut varier en fonction de l’établissement médical.

Le scanner abdomino-pelvien est un outil diagnostique puissant et précis, essentiel pour détecter et suivre de nombreuses pathologies. En cas de doute ou pour des informations complémentaires, il est crucial de consulter un professionnel de santé.

Articles qui pourraient vous intéresser :

  • Les différents examens d’imagerie médicale : Radio, IRM, Scanner, Echographie : https://www.doctoome.com/blog/differences-imagerie-medicale-radio-irm-scanner-echo/

Par

Rédactrice Santé Doctoome.com