Phytothérapie : quelle est son efficacité ?
Actualités santé,  Alimentation,  Beauté et forme,  Les praticiens de confiance

Phytothérapie : pour quelle efficacité ?

On observe un fort regain d’intérêt pour les plantes médicinales. Mais comment peuvent-elles nous aider ? Elles nous permettent à la fois de cheminer vers une meilleure vitalité, mais aussi de nous reconnecter à la nature dont nous faisons partie. 

Marie Nauleau- phytothérapeute
Marie Nauleau

Marie Nauleau – praticienne en Herboristerie – Phytothérapie. 

Ingénieure de formation, j’ai suivi en 2016 un cursus d’herbaliste au sein de l’École Lyonnaise des Plantes Médicinales et des Savoirs Naturels. 

Spécialisée dans l’accompagnement des personnes à l’aide des plantes médicinales, j’aide les personnes à regagner un état de mieux-être et à devenir indépendantes face à leur propre défi de santé. Je m’aide aussi des outils de la Naturopathie et de la micronutrition

J’accompagne des personnes pour des problématiques très variées, et en particulier : troubles digestifs, anxiété, fatigue chronique et insomnies.   

Je travaille au sein de l’équipe de Christophe Bernard, herbaliste reconnu animant la chaîne youtube Altheaprovence

Qu’est-ce que la phytothérapie ? 

Le terme phytothérapie vient du grec « Phuton » plante et thérapie : soin. C’est donc l’art d’accompagner un bon état de vitalité avec les plantes. 

Mon approche en phytothérapie relève de l’Herboristerie traditionnelle, car il s’agit, dans la mesure du possible, de rester indépendant des laboratoires, d’identifier les plantes qui vous correspondent et vous font du bien, sachant qu’un jour vous pourriez les cultiver au jardin, dans votre quête d’autonomie pour votre santé.

La pratique de la phytothérapie, ou encore de l’Herboristerie, c’est le fait d’accompagner des personnes vers un mieux-être durable, à l’aide des plantes sous leurs formes galéniques les plus traditionnelles : tisanes, décoctions, gélules de plantes en poudre, extraits hydro-alcooliques, macérations huileuses, huiles essentielles, etc.  

L’approche se veut globale selon les grands principes de la Naturopathie, et complémentaire à la médecine conventionnelle. 

Quelle différence avec la Naturopathie ? 

La phytothérapie est un outil parmi d’autres pour le naturopathe.   

Pour le praticien en Herboristerie, la phytothérapie est l’outil principal. 

Un praticien en Herboristerie a étudié la botanique, la chimie du monde végétal, il sait reconnaître les plantes médicinales dans leur milieu naturel, quelle partie de la plante utiliser, comment et où les cueillir, comment les préparer et comment les administrer. Le praticien en Herboristerie a donc une connaissance approfondie du monde végétal, lui permettant d’apporter un conseil en pleine conscience et avec grand respect de l’environnement.  

Quel rôle le phytothérapeute peut-il avoir sur son client ? 

Le praticien en phytothérapie va accompagner son client, sur le chemin d’une meilleure vitalité, et lui présenter les plantes qui l’accompagneront sur ce chemin-là.  

Il dispose des compétences techniques pour un conseil avisé et sécuritaire. 

Le praticien en phytothérapie établi en accord avec le client un programme, il assure ensuite un suivi et un véritable soutien tout au long de la mise en place de l’ensemble des conseils. 

Sur quels points la phytothérapie peut-elle aider ? 

La phytothérapie est bien sur vraiment pertinente en prévention, pour maintenir un bon état de forme. Sinon, elle est très pertinente pour les troubles chroniques tels que les troubles du stress et de l’anxiété, de la digestion, de la fatigue chronique, troubles féminins, allergies saisonnières.

Les motifs de consultation sont extrêmement variés. La phytothérapie s’adresse à tout public et peut apporter des réponses à un grand nombre de problématiques, en complément de la médecine conventionnelle.  

Rappelons que l’idée maitresse de l’utilisation raisonnée des plantes médicinales est d’agir sur les causes profondes des troubles en soutenant ou rééquilibrant les fonctions naturelles de l’organisme.

De par leur composition biochimique, les plantes offrent une polyvalence d’actions, elles permettent donc d’agir sur plusieurs systèmes à la fois. Les principes actifs sont potentialisés par l’effet de synergie.

Comment se passe une séance avec un phytothérapeute ? 

Au cours du premier entretien, nous faisons le point sur votre vitalité physique et émotionnelle et nous abordons, sans jugement, vos habitudes de vie. Il s’agit pour moi de comprendre quelles raisons vous amènent à me consulter, et quelles sont les priorités dans les réponses à apporter.

Connaître votre parcours de santé me permet également de contextualiser votre demande, et de m’assurer que toutes les investigations nécessaires ont été effectuées auprès de votre médecin.

A l’issue de ce premier échange, j’établis un bilan de vitalité.

A partir de ce bilan, et suite à nos échanges, nous définissons ensemble une stratégie d’accompagnement par les plantes ou d’autres produits naturels, et des conseils hygiéno-diététiques visant à retrouver un bien-être durable.

Quelques jours après cette première séance, je vous envoie par mail un compte-rendu de nos échanges. Ensuite, un suivi régulier est conseillé tous les deux mois environ, pour mettre en place un programme sur le long terme. 

Les plantes médicinales doivent être utilisées avec précaution, avec douceur, et en respectant certaines règles. C’est pourquoi l’accompagnement avec un professionnel dans ce domaine est vraiment pertinent. 

Pour en savoir plus et prendre rendez-vous avec Marie, c’est par ici : https://www.mnphyto.fr/contact/