consulter un orthophoniste : troubles du langage
Enfants,  Les professions

Dans quel cas consulter un orthophoniste ?

Qu’est-ce qu’un orthophoniste ? 

La définition et les études d’un orthophoniste

L’orthophoniste est un professionnel de santé en charge de la prévention, du diagnostic et du traitement des troubles de la parole et de la communication. Cela comprend la compréhension du langage oral et écrit mais aussi d’autres formes de communication non verbale. L’orthophoniste intervient également dans l’apprentissage du discours et de l’articulation, la lecture et l’écriture, la voix et la déglutition. 

L’orthophoniste vient en aide aux enfants ayant :

  • des difficultés d’apprentissage
  • un retard de langage
  • des difficultés à reproduire des sons
  • des troubles de la voix, un bégaiement
  • un trouble du développement du langage oral ou dysphasie
  • une déficience auditive
  • une dyslexie
  • une dysgraphie
  • une dysorthographie
  • des pertes de mémoire ou encore un mutisme.
quand emmener son enfant pour une consultation orthophoniste

Ces spécialistes aident également les enfants souffrant de dyscalculie, un trouble du langage écrit ciblant les chiffres et le calcul. 

Les orthophonistes travaillent le plus souvent avec des enfants de 3 à 15 ans. Un certificat de capacité d’orthophoniste est nécessaire pour pouvoir exercer le métier.On prépare ce master dans un centre de formation rattaché à une Unité de formation et de recherche (UFR) de médecine. Une vingtaine d’écoles préparent au métier d’orthophoniste qui gagnera 1.600 euros en début de carrière et peut percevoir 2.500 euros en moyenne s’il exerce en libéral.  

Le rôle d’un orthophoniste

L’orthophoniste a pour rôle de réaliser l’évaluation de patients et d’élaborer des traitements adaptés à chacun. Ce professionnel doit faire le lien avec les enseignants, la famille de l’enfant mais aussi des autres professionnels de santé. Il a en charge le suivi des progrès de ses patients.

Il se doit d’informer la famille et l’enfant des nouveaux traitements, des techniques et des thérapies utilisés. Le professionnel de santé doit pouvoir travailler avec des patients de tout horizon, être flexible. Il applique une certaine ingéniosité afin de comprendre le fonctionnement de l’enfant et de ses troubles de la communication.

L’orthophoniste utilise des techniques pour améliorer la communication de ses patients comme la thérapie de l’articulation et les activités langagières selon le type de trouble de la parole et du langage. Le spécialiste doit également pouvoir dépister les troubles du langage. Pour cela, il doit rester informé des progrès dans ce domaine, mener ses propres recherches et échanger avec d’autres professionnels. 

Quand consulter un orthophoniste ?

Des consultations à tout âge

L’orthophoniste intervient chez les individus de tout âge. Les enfants doivent commencer à émettre des sons à l’âge de 6 mois. Toutefois, il arrive que certains enfants aient des retards de parole. Il est conseillé dans ce cas de consulter un orthophoniste.

Ce professionnel peut aussi bien accompagner des enfants, des adultes mais aussi des personnes âgées. Le spécialiste peut notamment aider les personnes âgées à améliorer leur qualité de vie. Il travaille avec eux leur communication et la déglutition afin qu’elles puissent avaler les aliments en toute sécurité.

De même, si un enfant ne réagit pas aux sons ou à son prénom, s’il ne pointe pas des objets d’usage courant ou ne comprend pas des phrases simples pour son âge, il est préférable de consulter un orthophoniste. Un rendez-vous est également recommandé si l’enfant ne produit pas des mots correctement en oubliant ou en modifiant des sons, s’il effectue des répétitions de syllabes ou bégaie ou encore s’il crie beaucoup. 

Du côté des adultes, si le discours est inintelligible et incompris par les interlocuteurs, il est conseillé de consulter un spécialiste. Si la personne est fréquemment enrouée, faisant des pauses longues, des répétitions de syllabes ou de mots, il est préférable de prendre rendez-vous chez un orthophoniste.

Ce dernier pourra également venir en aide aux adultes ayant des difficultés à mâcher ou à avaler la nourriture et s’étouffant régulièrement avec des aliments solides ou liquides. L’orthophonie peut être nécessaire pour les troubles de la parole causés par une blessure, une maladie comme un AVC ou une lésion cérébrale. 

Comment se déroulent les séances d’orthophonie ? 

Les séances d’orthophonie sont préparées en fonction des besoins de l’enfant ou de l’adulte qui consulte.  Elles se déroulent suivant des objectifs bien définis. L’orthophoniste élabore en premier lieu un bilan orthophonique.

Il basera ensuite son plan de traitement sur ce dernier. Cette évaluation clé permet de mettre en place des outils précis qui parviendront à une amélioration de l’état du patient. Le spécialiste évalue généralement le langage, le vocabulaire et l’articulation du patient.

D’autres domaines peuvent être évalués comme la faiblesse motrice buccale, la déglutition, l’apraxie, le bégaiement ou encore le traitement auditif. 

Une fois le plan établi, l’orthophoniste met en place des séances régulières avec son patient de rééducation orthophonique. Il instaure une relation positive avec les enfants afin de les mettre à l’aise et de tirer le meilleur des séances. Pour les plus jeunes, les exercices s’apparentent le plus souvent à différents jeux. Cette méthode ludique permet au spécialiste d’attirer l’enfant de façon positive afin d’atteindre des objectifs spécifiques.

Les orthophonistes disposent d’un large panel d’outils qui permettront de façon amusante de cibler ces objectifs. Il peut avoir recours à des cartes, des jeux de société, des activités autour des animaux pour stimuler le langage oral. Il pourra demander à l’enfant de décrire ce qu’il voit, de répéter un son, ou encore de se familiariser avec certaines expressions. 

Tarifs et remboursement des consultations d’orthophonie 

Les séances d’orthophonie sont remboursées par la Sécu sur prescription médicale soit du médecin traitant ou d’un médecin tel qu’un ORL. Les coûts des séances d’orthophonie et des bilans orthophoniques peuvent être en partie remboursés par l’Assurance maladie. Elles sont prises en charge selon la base de remboursement conventionnelle dans le cas où elles ont été prescrites par le médecin. 

À titre d’exemple, la sécu prend en charge 60% d’un bilan orthophonique coûtant 55 euros en moyenne. La sécu rembourse aussi d’autres bilans comme celui de dyscalculie, du bégaiement ou de la phonation. Enfin, le tarif de convention pour une séance de rééducation des troubles de l’articulation s’élève à 20 euros. Elle est également remboursée à 60%.