tout savoir sur l'eczéma
Les Doctips,  Santé et traitements

L’eczéma: causes, symptômes, traitements

Il touche de plus en plus. L’eczéma est la deuxième maladie de peau après l’acné. Qu’est-ce que c’est ? Et comment la contrer ? 

Petite piqûre de rappel pour être implacable sur l’eczéma, ses causes et son traitement ! Cette allergie touche de plus en plus de personnes, soit plus de 2,5 millions de personnes, en France dont près de 750 000 enfants.

Qu’est-ce que l’eczéma ? 

L’eczéma ou dermatite prurigineuse (qui démange) est une inflammation de la peau, non contagieuse, avec des rougeurs et des démangeaisons liées à différents symptômes. La surface de la peau est alors rugueuse, avec un aspect bulleux, à cause de la sécheresse. Il peut se créer une desquamation de l’épiderme (perte de la couche superficielle de la peau). Lorsque vous grattez, il se peut que la partie du corps concernée puisse suinter, former une croûte par la suite et devenir douloureux au contact de l’eau.

Personne n’est épargné, il se déclenche à tout âge et touche aussi bien l’enfant que l’adulte. 15% des bébés sont atteints et cela ne cesse de croître notamment à cause de la pollution.

Les différents types d’eczéma 

Les poussées d’eczéma peuvent se présenter différemment selon la personne. Cela dépend notamment de facteurs environnementaux. 

L’eczéma atopique 

L’eczéma atopique est caractérisé par une sécheresse cutanée avec une inflammation, des plaques rouges comprenant des petits boutons transparents en surface qui peuvent suinter et évoluer en croûtes. Ce type est la forme d’eczéma la plus courante. 

L’eczéma de contact

L’eczéma de contact est une réaction allergique liée au contact de la peau avec un allergène, comme des produits chimiques, alimentaires, cosmétiques ou encore textiles, caractérisé par des plaques rouges avec des démangeaisons.

D’autres formes 

Par ailleurs, il existe aussi d’autres formes d’eczéma plus rares. 

  • L’eczéma aigu : apparition soudaine de plaques, gonflements, démangeaisons, et cloques au niveau des rougeurs. On peut aussi observer un léger suintement.
  • L’eczéma chronique : Caractérisé par des plaques rouges qui se fissurent. La zone concernée est sèche et la personne ressent toujours des démangeaisons.
  • L’eczéma lichénifié : Il s’agit d’eczéma chronique qui s’épaissit dans le temps.

Quelles sont les causes de l’eczéma ? 

Cette maladie de peau peut se développer à la suite de différents facteurs. Explications. 

Le stress et la transpiration

On entend souvent dire que l’eczéma est dû au stress, or cela n’est pas totalement vrai. En effet, si on le réduit à cet effet, cela signifierait que c’est une maladie mentale mais ce n’est pas le cas. Cependant, le stress émet des réactions physiques. Certains, sous l’effet du stress, se mettent à transpirer notamment au niveau des mains mais aussi sur d’autres parties du corps. Avec le frottement des vêtements et la transpiration, des irritations se forment. De plus, une fois que les lésions sont apparues, la sueur peut créer des irritations plus désagréables. 

En dehors du stress, d’autres facteurs peuvent développer de la transpiration, tels que les vêtements ou la pratique d’activité physique. 

Le port du masque 

Depuis le début de la pandémie, le masque est devenu un accessoire indispensable dans la vie des français. Cependant, le masque aggrave l’eczéma, notamment autour de la bouche. En effet, ces personnes peuvent avoir les lèvres gercées et la peau qui tire avec des démangeaisons sur les joues, le nez et le menton, soit les zones recouvertes par le masque. Le port du masque fait ressentir une chaleur plus forte et certains transpirent plus. Or, on le sait, la transpiration est une cause de développement. 

La génétique  

La nature fait parfois mal les choses. Une étude démontre que lorsqu’un membre de la famille est touché par une forme d’eczéma, on a 50% de chance de le développer à notre tour. En revanche, si aucun membre n’est touché, les probabilités de le contracter sont plutôt faibles. 

Au-delà du gène de la dermatite atopique, un parent peut transmettre de l’eczéma s’il est asthmatique par exemple. 

Quels sont les symptômes ?

L’eczéma peut se développer sous différentes formes et donc avoir différents symptômes. Certaines personnes auront des symptômes légers et d’autres plus graves. 

Pour les formes les plus légères, la personne souffrira simplement de sécheresse de la peau pouvant s’accompagner de démangeaisons dues à une éruption cutanée. Pour les plus malchanceux, ils devront faire face à des symptômes bien plus dérangeants. Ces derniers peuvent ressentir une certaine douleur, des inflammations, des gerçures voire des saignements.  

Quels sont les traitements pour soigner l’eczéma 

Changer ses habitudes 

Bien que la lessive ne soit pas responsable de cette maladie, elle peut aggraver la sécheresse de la peau. En effet, c’est un produit contenant différentes substances chimiques qui ont un effet décapant sur la peau. En effet, le rinçage, bien qu’efficace, ne retire pas la totalité de la lessive et des restes peuvent y rester. Cependant, avec le contact de la peau, la lessive va aggraver les sécheresses et donc est plus susceptible de créer de l’eczéma. Afin d’éviter ces effets négatifs, il ne faut pas mettre une trop grande quantité de lessive et privilégier le double rinçage. Par ailleurs, il existe des lessives plus naturelles et sans parfum

Comme indiqué précédemment, les produits cosmétiques peuvent aussi être à l’origine de l’apparition de ce problème. Il faut donc veiller à la composition de ces produits. Plus ils sont naturels, sans produits chimiques, moins ils seront susceptibles de créer des allergies pouvant développer une dermatite atopique. Il faut notamment faire attention aux crèmes hydratantes. En effet, on a tendance à penser qu’il est important d’en utiliser une afin de pallier la sécheresse, ce qui est vrai. Cependant, toutes ne sont pas bonnes pour les poussées d’eczéma. 

Des remèdes naturels

Afin de soulager les démangeaisons et sensations de brûlure, il existe différents remèdes naturels. Pour cela, il est possible d’avoir recours à des médecines douces afin d’avoir un avis de professionnels. 

Certaines plantes, à l’origine de la phytothérapie, peuvent permettre de réduire les effets néfastes. Les plantes peuvent être prises sous forme de tisanes, de crèmes ou encore de compléments alimentaires. Le naturopathe pourra donc conseiller le patient atteint dans le choix de la plante. 

Par ailleurs, il est aussi possible d’avoir recours à des remèdes naturels maison. Dans ce cas, attention, l’usage pour les enfants n’est pas préconisé et une consultation auprès d’un professionnel de santé reste à privilégier. Ces remèdes ont principalement pour objectif de venir soulager et non de faire disparaître totalement. 

Tout d’abord, le bicarbonate de soude. Pour l’appliquer, il faut créer une sorte de crème afin de pouvoir l’étaler sur les zones touchées. Pour cela, il vous suffit d’ajouter un petit peu d’eau à la poudre. D’autre part, il est aussi possible de mélanger de l’huile d’argan avec du beurre de karité. En effet, ces deux produits naturels sont connus pour leur vertus hydratantes. Il en est de même pour l’huile de coco et l’aloe vera. 

L’eczéma et le soleil sont-ils alliés ?

Les bienfaits du soleil 

Le soleil, du fait de ses rayons UVA et UVB, est bénéfique pour les personnes atteintes. Ces rayons permettent de soulager et de réduire les effets de la maladie. En effet, il existe même des traitements à base de ces UV pour la soigner. 

Cependant, il faut tout de même être prudent. Certains vont au contraire la développer en faisant une réaction allergique. Cela reste tout de même rare car dans la plupart des cas, le soleil a des effets positifs. 

Pour ce qui est de la protection solaire, les règles sont les mêmes que pour les personnes n’en souffrant pas.

Les bons gestes après une exposition

hydratation

Étant donné que l’eczéma prend tout d’abord forme de sécheresse, l’hydratation est primordiale. Afin d’avoir une bonne hydratation, cela commence par boire de l’eau. En effet, il est recommandé de boire au moins 1 litre d’eau par jour. Par ailleurs, l’utilisation de crèmes émollientes est aussi recommandée. Avant une exposition au soleil, nous conseillons de l’appliquer avant une crème solaire ainsi qu’après l’exposition. 

Eczéma : qui consulter ?

Lorsqu’une personne est atteinte d’eczéma, il est recommandé de consulter un professionnel de santé. Pour cela, différentes possibilités s’offrent à elle. 

  • Le médecin traitant 
  • Le pédiatre pour l’enfant 
  • Le dermatologue

Pour les adeptes de médecine douce, il est aussi possible de consulter un naturopathe ou hypnothérapeute.

En général, un médecin prescrit des crèmes à base de corticoïdes et cortisone.