journée mondiale du cancer
Actualités santé,  Santé et traitements

Cancer du sein triple négatif : témoignage patient

En cette journée mondiale du cancer qui se déroule le 4 février, nous mettons à l’honneur Muriel Verger. Muriel est une patiente en rémission d’un cancer du sein triple négatif. Nous l’avions interviewé à l’occasion d’octobre rose. Elle vous raconte son histoire !

Qu’est-ce que le cancer du sein ?

Les seins se transforment au cours de la vie réagissant aux cycles menstruels. À la grossesse. L’allaitement, ou encore la ménopause. Le cancer du sein se développe par division cellulaire. Une cellule maligne se divise. Et se transforme alors en deux cellules malignes. Elles se divisent elles-mêmes en quatre cellules et ainsi de suite.

Avant de pouvoir le détecter, le cancer du sein doit se diviser 30 fois. Il faut savoir que jusqu’à la 28ème division cellulaire, le médecin ne peut pas le détecter par palpation. 

Les cellules du sein se développent alors de façon incontrôlable. Il peut débuter dans différentes parties du sein. Trois parties composent le sein : les lobules, les glandes, les conduits lactifères et le tissu conjonctif qui entoure le tout. Les cancers du sein débutent en grande partie dans les lobules ainsi que dans les conduits.

Il est possible que le cancer du sein se propage à l’extérieur du sein par les vaisseaux sanguins et les vaisseaux lymphatiques. Dans ce cas, on dira qu’il est métastasé.

Prévention et dépistage du cancer du sein

Journée mondiale du cancer – Il est recommandé aux femmes de 50 ans de réaliser un dépistage du cancer du sein. Afin de détecter la maladie avant les premiers symptômes et d’effectuer rapidement la prise en charge. Les mammographies permettent également d’établir un diagnostic précoce de certaines conditions précancéreuses.

Pour en savoir plus, le Pr. Bonnefoi, Oncologue à l’institut Bergonié à Bordeaux, vous apporte des réponses sur les causes, les traitements et le dépistage dans cette interview.

Mesures préventives et facteurs de risques

Afin de diminuer les risques de cancer du sein, il est conseillé de ne pas consommer plus de deux verres d’alcool par jour. De plus, il est déconseillé de boire de l’alcool tous les jours. Pour lutter contre le cancer du sein, il est préférable darrêter de fumer, de manger équilibré et varié et de pratiquer une activité physique régulière.

Mesures de dépistage

Dès l’âge de 25 ans, il est recommandé aux femmes d’effectuer tous les ans un examen de palpation des seins par un professionnel de santé, comme les gynécologues. De plus, pour les femmes entre 50 et 74 ans sans symptômes, une mammographie doit être faite tous les deux ans. C’est à ce moment de la vie que les femmes sont le plus à risque de développer ce type de cancer. Une échographie peut également venir compléter cet examen.