accuponcture : efficace pour arrêter de fumer ?
Santé et traitements

Acupuncture : efficace pour arrêter de fumer ?

La meilleure manière d’arrêter de fumer demeure l’arrêt complet de la cigarette. Parmi les méthodes alternatives qui le permettent, on retrouve le traitement par l’acupuncture qui s’avère très efficace.

Si certains se demandent s’il faut avoir arrêter avant la première séance, la réponse est non. En effet, il est possible de démarrer les séance avant d’avoir éteint sa dernière cigarette. Cela sera sera plus long mais cela permettra de diminuer sa consommation progressivement jusqu’à l’arrêt complet.

Pour une diminution rapide du nombre de cigarettes jusqu’au sevrage, il est recommandé d’effectuer des séances d’acupuncture rapprochées. En effet, les aiguilles ont une action sur le système respiratoire. Cela provoque une sensation progressive d’écœurement du goût du tabac.

Quelles sont les techniques de sevrage ?

L’acupuncture est une méthode alternative qui permet d’agir sur plusieurs leviers afin de stopper l’envie de fumer.

Elle va stimuler les cellules des poumons, abaisser l’action anesthésique des résidus de nicotine et activer l’évacuation des résidus du tabac. Cela va engendrer progressivement une sensation de brûlure chez le fumeur dès la prise d’une cigarette.

L’acupuncteur utilise une technique de tonification sur le système digestif et de stimulation du système olfactif. En parallèle engendrer une sensation d’écœurement et de dégoût du tabac.

L’acupuncture peut être utilisée pour son action profonde de relaxation générale sur le système nerveux sympathique (activité, mouvement) et parasympathique (repos, relaxation). Elle va permettre au fumeur de diminuer considérablement les phases de stress, et ainsi renforcer la volonté d’arrêter de fumer. 

L’ acupuncture agit aussi sur le système digestif. En effet, elle permet une sensation accrue de satiété. Ainsi, l’envie de grignoter diminue en limitant la prise de poids suite à l’arrêt du tabac.

La technique d’acupuncture vise également à activer la circulation vasculaire et lymphatique. Cela permet d’accélérer la récupération du métabolisme et d’améliorer l’état d’énergie globale. En d’autres termes, elle diminue la fatigue et l’irritabilité qui surviennent lorsqu’on arrête de fumer.

Comment se déroule une séance d’acupuncture pour arrêter de fumer ?

Lors de la première séance, l’acupuncteur échange avec le patient pour :

  • Connaître ses motivations
  • Juger de son état général, ses antécédents
  • Connaître la cause de sa demande de traitement.

Il procède ensuite à un examen corporel. Cela peut être un examen de la langue, la palpation des parties concernées du corps et une prise de pouls. L’acupuncteur travaille en insérant de fines aiguilles sur des points spécifiques pour conduire à l’effet thérapeutique désiré par l’individu.

La durée moyenne d’une séance d’acupuncture est d’environ 1 heure.

En complément des soins, le praticien peut dispenser des conseils sur le mode de vie et l’alimentation à suivre. Dans la plupart des cas, 2 à 5 séances d’acupuncture seront nécessaires pour le sevrage tabagique. Ils permettront aussi de rééquilibrer l’énergie du patient.

Pour savoir comment se déroule une séance :

Pour bien aborder cette démarche d’arrêt du tabac, voici quelques conseils :

  • Débarrassez-vous de toutes vos cigarettes, briquets et cendriers.
  • Evitez les lieux où l’on fume pour éviter de provoquer des envies soudaines de fumer.
  • Avertissez votre entourage de votre volonté d’arrêter de fumer afin d’obtenir leur soutien. 
  • Lorsque vous pensez à prendre une cigarette, occupez vous l’esprit! Faites une activité comme par exemple se promener ou une activité sportive.
  • Une astuce qui a fait ses preuves depuis plusieurs années : en cas d’envie de fumer, croquez une pomme…! Cette technique vous permettra de limiter la prise de poids.

La forte envie de fumer ne dure pas plus de 5 minutes. Plus le temps passe, plus ces envies diminuent en nombre et en intensité.

A qui s’adresse ces séances ?

L’acupuncture s’adresse à toutes les personnes qui désirent arrêter de fumer. Cette méthode alternative est sans effet secondaire et ne présente aucune contre-indication, même pendant la grossesse. 

Elle peut aussi être un soutien psychologique aux personnes soucieuses de faire le plein d’énergie et d’être en bonne santé. C’est une médecine douce qui permet d’accompagner de nombreux traitements.

Voir notre article “l’acupuncture : pour qui ? Pour quoi ?”

Les différents types d’acupuncture ?

L’acupuncture repose sur le système des méridiens, véritable réseau électrique de notre corps. L’énergie qui circule dans les méridiens se nomme JingQi. Elle est constituée des différents Qi. Ces derniers irriguent, entretiennent et assurent le bon fonctionnement du corps.

Les méridiens reflètent  la qualité des Qi qui circulent en eux. Ils fournissent des signes perceptibles qui révèlent les équilibres ou déséquilibres internes.

Certains points de ce réseau sont remarquables et possèdent des propriétés qui les rendent intéressantes en pratique clinique.

Ces points appelés points d’acupuncture sont alors stimulés par l’utilisation d’aiguilles spécifiques.

La combinaison de plusieurs points d’acupuncture bien déterminés conduit aux effets thérapeutiques recherchés pour remédier aux déséquilibres constatés préalablement par le praticien.

Il existe dans le monde différentes « écoles » d’acupuncture, les plus connues étant la chinoise, la japonaise et la coréenne.