Beauté et forme,  Santé Mentale

Comment la réflexologie soulage le stress

L’été n’est pas encore terminé qu’on pense déjà à la rentrée, aux courses, aux activités,
à la reprise, aux tâches ménagères, au travail, aux factures, au rangement, à une
meilleure organisation…comme chaque année.
Les vacances, le calme, la tranquillité semblent déjà si loin.
Si seulement, nous pouvions aborder cette reprise plus sereinement, dans la douceur…
sans surmenage, sans mauvais stress !

Nathalie LACHAISE, réflexologue humaniste et maman.
En 2009, elle s’oriente vers le domaine du bien-être qui la passionne et se forme à différentes techniques telles que le shiatsu, drainage lymphatique manuel esthétique,
amma-assis, massage ayurvédique…Et découvre la réflexologie plantaire en 2010 qu’elle introduira dans sa pratique.
En 2014, elle travaillera dans une association pour déficients visuels et développera une certaine sensibilité à la santé par le toucher. Elle décide d’approfondir sa formation en réflexologie plantaire et palmaire en tant
que thérapie complémentaire ou médecine douce et d’effectuer des études de cas dont les résultats positifs et parfois même surprenants seront notés dans un mémoire. Elle découvre chaque jour les bienfaits de ces techniques pratiquées dans son quotidien et celui de sa famille. De constater le soulagement des maux des personnes qui viennent la voir la pousse à continuer ce travail avec joie et émerveillement.
En 2020, elle s’installe dans un cabinet médical avec d’autres thérapeutes et continue à se former, à étudier et à s’intéresser aux maladies orphelines, aux maux féminins.

« Là où se trouvent tes pieds commencent le voyage. » Lao Tseu

Un peu d’histoire

La réflexologie plantaire est connue depuis des millénaires et a fait ses preuves. Sa pratique apparaît dans des cultures très diverses à travers l’histoire. En 2330 avant J.C, dans une tombe égyptienne d’un médecin ont été trouvés des hiéroglyphes.

En Occident, l’étude des zones réflexes commence avec les travaux d’un médecin ORL américain, le docteur William Fitzgerald (1872-1942). Il recherche alors un moyen simple de provoquer un effet anesthésiant pour pratiquer de petites interventions. En 1913, il constate que la pression de certains points réduit la sensation douloureuse dans une zone donnée et établit alors le concept de « thérapie de zones ». En 1935, la kinésithérapeute Eunice Ingham (1889-1974), collaboratrice du docteur Fitzgerald, complète son travail en établissant une carte détaillée des pieds pour délimiter ces zones réflexes. Elle affirme que toutes les parties du corps peuvent être traitées par pression des zones réflexes correspondantes. Elle fonde en 1938 la première école de réflexologie plantaire. Dès 1961, son neveu et bras droit Dwight Byers (1929-2020) va poursuivre son œuvre.

Définition et bienfaits de la Réflexologie

La réflexologie est une science basée sur le principe qu’il existe sur les pieds et les mains des zones réflexes correspondant à tous les organes, glandes et parties du corps. Les zones du bassin sont situées sur le talon, celles de l’abdomen sur la voûte, celles du thorax au niveau des coussinets et celles de la tête sur les orteils.
Les zones réflexes sur le pied droit correspondent à la moitié droite du corps et celles situées sur le pied gauche à la moitié gauche du corps.

La manipulation des zones plantaires est une technique spécifique permettant de travailler ces zones réflexes avec les pouces et les doigts. Cela consiste en une pression rythmique et dynamique. D’autres manipulations sont aussi pratiquées pour détendre le pied en début et en fin de séance ou pour tonifier la circulation sanguine ou lymphatique.

La réflexologie aide à :
– relâcher stress et tensions,
– améliorer la circulation sanguine et nerveuse,
– favoriser le déblocage des influx nerveux,
– rétablir l’équilibre du corps ou l’homéostasie (= fait en sorte que tous les organes fonctionnent de façon équilibrée) de façon naturelle.

La réflexologie plantaire est contre-indiquée aux personnes ayant une phlébite ou thrombose (caillot de sang) ou varices importantes (possibilité de faire de la réflexologie palmaire à la place). Elle est déconseillée aux femmes enceintes les trois premiers mois.

Aujourd’hui, la réflexologie est une des formes les plus populaires de la médecine complémentaire. Elle est adoptée dans de nombreux pays pour ses bienfaits sur la santé et la relaxation physique et mentale qu’elle prodigue

Déroulement d’une séance

La première séance de réflexologie dure un peu plus longtemps puisqu’elle commence par une anamnèse (antécédents, troubles rencontrées…) et la prise de connaissance de quelques informations utiles (motif de la consultation, hygiène de vie…).

La personne traitée est confortablement installée en position de détente semi-allongée, pieds nus légèrement surélevés. Le réflexologue explore méthodiquement la surface entière des pieds, plantes, bords, dessus, région des chevilles… pour détecter des zones sensibles à travailler. Parfois une seule séance suffit pour soulager un trouble. En général, le suivi sur 5 à 8 séances est nécessaire pour un résultat satisfaisant.

Le Stress : bon ou mauvais ?

Le stress peut être défini comme une influence qui interrompt ou trouble le fonctionnement du corps. Il n’est pas toujours mauvais, car il permet au corps, lors d’une situation difficile, de se préparer à un défi avec force, vigueur et un niveau élevé d’alerte. Il est vital de reconnaître le moment où le stress nous affecte de façon défavorable.

Les causes de stress peuvent être diverses : décès, deuil, problèmes professionnels, difficultés relationnels, séparation ou divorce, examens, déménagement, difficultés financières, abus ….

Une situation qui provoque un stress émotionnel chez une personne peut n’avoir aucun effet sur une autre.
Certains se mettent en colère, fondent en larmes ou se défoulent sur les autres. D’autres ont des troubles de l’alimentation, se mettent à boire, développent des phobies.
Ces symptômes peuvent s’accentuer lors d’une surcharge de stress. Certaines personnes anxieuses peuvent avoir des réactions surdimensionnées vivant de petites difficultés comme une crise.

Le Stress chronique

Le stress présent en permanence est épuisant à la fois mentalement et physiquement. Cela affaiblit le système immunitaire et rend vulnérable aux maladies. Le stress s’exprime dans le corps par de la rigidité musculaire, une pression sanguine élevée, une transpiration excessive, des maux de tête, une immunité faible…
Les hormones sécrétées par les glandes surrénales réduisent l’activité de certains globules blancs qui permettent à notre corps de résister aux infections.
Le stress peut apporter aussi de la nervosité, de l’irritabilité, de l’anxiété, une fatigue chronique ou de l’insomnie.

Il peut aussi provoquer :
– des allergies
– des crises de panique
– des troubles alimentaires
– de l’eczéma
– une perte de libido
– une boulimie de sucre, de café, de tabac ou d’alcool
– une incapacité à se concentrer
– une agressivité
– un manque d’intérêt général pour la vie

Faire face au Stress

Pour faire face au stress dans notre quotidien, nous avons besoin de nous ménager des moments de relaxation :
– des séances de réflexologie
– de la méditation
– des techniques de respiration
– du yoga
– des massages
– du taï-chi
– de la natation
– de la marche
– de l’art-thérapie
– d’écoute musicale
– de rire

Conseils : Lorsque nous sommes nerveux, notre corps a besoin de se mouvoir. L’exercice physique a un effet bénéfique sur le corps, il brûle les toxines, tout en augmentant notre approvisionnement en oxygène (course, cyclisme, danse, badminton, football…).
Les réactions chimiques résultant de la relaxation créent une sensation de bien-être et de calme. C’est pour cela qu’elle est conseillée, tout comme la méditation, pour enlever le stress en calmant le mental.
Le rire réduit également les tensions le stress et stimule le système immunitaire.
Le principal conseil est d’orienter ses pensées vers l’optimisme. Il est aussi recommandé de dormir suffisamment pour se reconstituer et pouvoir lutter contre le stress négatif.
Vous pouvez également diminuer la caféine, l’alcool et le sucre. L’alcool a un effet nocif sur le foie.
Le foie permet d’éliminer les substances toxiques, dont les hormones libérées pendant un stress.

Le rôle de la réflexologie en cas de stress

Les traitements réguliers de réflexologie sont une excellente méthode pour lutter contre le stress et permettent aussi la relaxation. Certaines personnes s’endorment ou presque pendant une séance de réflexologie. Elles affirment que leur sommeil s’est amélioré.
Pendant le sommeil, le corps se régénère et reconstitue le système nerveux.
La stimulation du réflexe du plexus solaire peut aider la personne qui consulte pour des séances de réflexologie plantaire, à résister au stress et aux tensions de la vie moderne.

Pour en savoir plus sur le métier de réflexologue, c’est par ici : Découvrez Nathalie Lachaise

L’anxiété et l’hypnothérapie