Actualités santé,  Ma santé,  Mutuelles,  Service santé

Y a-t-il des aides pour consulter un psy ?

Les aides des mutuelles pour consulter un psychologue

Les mutuelles peuvent proposer des aides à la santé sous forme de remboursements. Certaines d’entre elles permettent la prise en charge de vos séances avec un psychologue ou un psychiatre.

La CTIP

La CTIP (Centre Technique des Institutions de Prévoyance) propose de vous rembourser les frais de psychologue. Les modalités de remboursement dépendent du contrat souscrit auprès de l’institution. Néanmoins, il faut impérativement avoir souscrit dans votre contrat, une garantie de « remboursement des frais de santé » pour percevoir cette aide.

La FFA

La Fédération Française de l’Assurance (FFA) s’est engagée à rembourser les consultations de psychologues. Au moins 4 séances par an pourront être prises en charge dans une limite de 60€ par séance. Pour bénéficier d’un remboursement, il faut avoir souscrit un contrat d’assurance maladie auprès de la FFA.

La Mutualité Française

La loi prévoit le remboursement de 8 séances chez un psychologue par les mutuelles de la Mutualité Française. La prise en charge par les mutuelles prévoit un remboursement plafonné à 60€ par séance de psychologie ou de psychiatrie. Pour en bénéficier, vous n’avez pas besoin de prescription médicale. Néanmoins, il est nécessaire de :

  • Contacter un médecin pour qu’il vous oriente vers un psychologue
  • Le psychologue doit être inscrit sur le répertoire ADELI

Si le thérapeute n’est pas inscrit dans ce répertoire, la mutuelle n’assurera pas le remboursement de la consultation.la

Les aides de l’Assurance Maladie pour consulter un psychologue

La Complémentaire santé solidaire

Si vous êtes bénéficiaire de la CSS, les modalités de remboursement d’un psychologue sont les suivantes :

  • Vous réglez les frais auprès du psychologue choisi après chaque séance
  • Le psychologue vous remet une feuille de soins indiquant les soins payés
  • Vous transmettez cette feuille de soins à votre complémentaire de santé solidaire

Selon vos ressources, la CSS peut prendre en charge l’intégralité des frais avancés. Si vous n’êtes pas bénéficiaire de la CSS, vous pouvez le devenir à condition de résider en France de manière stable et effective ainsi que d’être affilié à l’Assurance Maladie. 

Ensuite, il faut respecter le barème de ressources annuel de la CSS, valable jusqu’au 31 mars 2023 :

Nombre de personne dans le foyerPlafond A (Complémentaire santé solidaire gratuite)Plafond B (Complémentaire santé solidaire payante)
19.571€12.921€
214.357€19.382€
317.229€23.259€
Par personne supplémentaire+ 3.829€+ 5.169€

Le plafond A concerne les personnes dont les ressources sont très modestes alors que le plafond B s’adresse aux personnes dont les revenus sont un peu plus élevés.

L’AME

Si vous êtes bénéficiaire de l’Aide Médicale d’Etat (AME), vous pouvez bénéficier de la prise en charge à 100 % des soins de psychologie, sans aucune avance de frais. Comme pour la CSS, vous pouvez obtenir jusqu’à 7 séances de suivi remboursées par l’Assurance Maladie. En général, le tarif remboursé est fixé à 30€ par séance.

Le CMP

Le Centre médico-psychologique (CMP) est un lieu de soin public sectorisé proposant des consultations médico-psychologiques et sociales. Si vous avez pris des séances chez un psychologue assuré par le CMP, vous pourrez obtenir un remboursement par l’Assurance Maladie.

Pour l’obtenir, vous devez répondre aux 3 conditions suivantes :

  • Être âgé de 3 ans et plus
  • Présenter des troubles
  • Être orienté par son médecin traitant ou par un médecin impliqué dans sa prise en charge. Cette orientation est valable 6 mois.

A noter : les étudiants peuvent bénéficier de séances gratuites et sans avance de frais.

Les aides de l’Etat pour consulter un psychologue

Le dispositif « Mon Psy »

L’Etat a mis en place le dispositif Mon Psy pour obtenir un remboursement de 8 séances d’accompagnement psychologique par an. Pour bénéficier de ce dispositif, vous devez :

  • Etre âgé d’au moins 3 ans
  • Présenter des troubles légers à modérés (anxiété, déprime, angoisse, problème de consommation de tabac, alcool ou cannabis, trouble du comportement alimentaire) 
  • S’adresser à un psychologue conventionné par ce dispositif et par l’intermédiaire d’un médecin

Aussi, le psychologue doit respecter certaines conditions, à savoir :

  • Etre inscrit auprès d’une agence régionale de santé 
  • Avoir une expérience professionnelle de 3 ans minimum
  • Avoir une formation attestant d’un parcours en psychologie clinique ou en psychopathologie 
  • Avoir conclu une convention avec la caisse primaire d’assurance maladie.

Le dispositif « SantéPsy Etudiant »

Le dispositif Santé Psy Étudiant est un programme gratuit d’accompagnement psychologique qui s’adresse à tous les étudiants. Grâce à ce dispositif, vous pouvez bénéficier de 3 séances gratuites de 45 minutes avec un psychologue. Il est même possible de renouveler cette aide pour 3 autres séances.

Pour l’obtenir, il faut :

  • Etre un étudiant inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur
  • Consulter un médecin généraliste ou le service de santé universitaire (SSU)
  • Prendre rendez-vous avec un des 1200 psychologues partenaires du dispositif

Le dispositif « Mon Parcours Psy »

Le dispositif « Mon Parcours Psy » permet aux personnes en souffrance psychique d’intensité légère à modérée de bénéficier d’un accompagnement psychologique dès l’âge de 3 ans. Les conditions pour en bénéficier sont les suivantes :

  • S’adresser à un psychologue par son médecin traitant grâce à un courrier
  • S’adresser à un psychologue conventionné dans ce dispositif

Cependant, vous devez payer une avance de frais auprès du psychologue après chaque séance. Cette avance sera remboursée par votre organisme d’assurance maladie à hauteur de 60 % du tarif de chaque séance (40€ pour le bilan et 30€ pour les séances suivantes).

Articles qui pourraient vous intéresser : 

Médecines douces :