Hypnose : quelle aide contre le cancer
Santé et traitements

Hypnose : Quelle aide contre le cancer ?

Lorsqu’une personne est atteinte de cancer, de nombreuses questions peuvent se poser. Comment vivre au mieux cette étape pouvant être douloureuse ? Et si on pouvait utiliser l’hypnose contre le cancer ? Michaël Vicarini vous explique tout. 

Mikhaël Vicarini - Hypnothérapeute

Je m’appelle Mikhaël Vicarini, je suis hypnothérapeute et coach dans un cabinet à Nantes. J’ai un master II en coaching (rncp 7) et une certification en hypnose thérapeutique ainsi qu’en sophrologie et en PNL. J’accompagne de nombreuses personnes pour mieux gérer leur stress, phobies, addictions, angoisses ou manque de confiance. J’ai aussi mon site internet : Vicarini Hypnose.

L’hypnose, qu’est-ce que c’est ? 

cancer et hypnose

L’hypnose est une thérapie brève, dans le sens où elle nécessite généralement peu de séances pour des effets rapides et durables. Elle vient en complément d’un suivi médical, mais ne le remplace pas. C’est une thérapie douce dans le sens ou aucun médicament n’est prescrit. 

L’hypnose est aussi appelée de façon plus scientifique « état modifié de conscience ». Elle permet d’agir sur le subconscient de façon directe et ainsi de bloquer des comportements et habitudes gênantes. Ainsi, l’hypnose permet de favoriser un état de sérénité et de mieux-être.

L’hypnose, un soutien psychologique

L’hypnose comme la psychologie, la sophrologie ou tout autre thérapie d’accompagnement permet un véritable soutien psychologique pour extérioriser un mal-être et tendre vers un objectif positif et congruent. C’est une thérapie orientée solution, cela signifie que l’hypnothérapeute essayera au maximum de traiter la problématique (par exemple la peur de perdre de changer d’apparence à cause du cancer) mais pour cela encore faut-il bien cerner la problématique. C’est que nous allons aborder dans le second paragraphe.

Gestion des émotions et du stress 

Lorsqu’une personne atteinte d’un cancer vient pour la première fois en séance, je pratique une anamnèse. L’anamnèse, c’est un questionnaire qui aborde de nombreux points et je demande à la personne à quel stade est-elle dans la maladie et comment elle vit son cancer. 

En effet, selon les traitements médicaux, l’état du système immunitaire, le nombre et la localisation des tumeurs et cellules cancéreuses, l’état physique d’un malade à un autre peut considérablement varier. L’état physique à un impact évident sur l’état psychologique même si parfois un malade peut malgré un état de santé compliqué avoir un meilleur état psychologique qu’un autre ayant un cancer bien plus maîtrisé. On appelle cela la résilience. La résilience, c’est notre capacité à résister à des chocs (physiques ou psychologiques).

L’hypnose pourra aider à favoriser une meilleure résilience, une meilleure capacité d’absorption face aux épreuves (chimio, changement physique, etc.), à mieux gérer un stress spécifique (le changement d’apparence…) grâce à des exercices préparés en amont par l’hypnothérapeute.

Réduction des troubles du sommeil

retrouver un rythme pour être en forme

L’hypnose peut également aider à mieux dormir via notamment l’auto-hypnose. C’est lors de l’anamnèse (la première séance) que vous pourrez définir avec votre hypnothérapeute la direction dans laquelle vous souhaitez aller (mieux dormir, mieux gérer ces émotions…).

L’auto-hypnose pour dormir repose sur des exercices que l’on travaille en séance et qu’il faut ensuite reproduire chez soi.

L’hypnose, une thérapie complémentaire 

L’hypnose est-elle un moyen sûr de guérison ?

L’hypnose n’est pas ABSOLUMENT pas un moyen de guérison. L’hypnose n’est pas un acte médical et à ce titre ne guérit pas. Elle permet de vous accompagner à un mieux-être psychologique grâce à un meilleur sommeil, une meilleure gestion des émotions, la fin d’une addiction comme le tabac…

Déroulement d’une séance d’hypnose

La première séance comme nous l’avons vu est une anamnèse (ensemble de questions pour mieux cerner votre demande et la direction des séances à suivre). Ensuite, la seconde séance est une séance d’hypnose que votre hypnothérapeute a préparé en amont. Le nombre de séances est variable en fonction des personnes, mais l’hypnose reste une thérapie brève avec donc peu de séances.

Attention aux effets secondaires 

À part parfois une légère fatigue passagère il n’y a pas d’effet secondaire à l’hypnose. Il n’y a pas non plus de contre-indications. Néanmoins, si vous êtes déjà en thérapie en psychiatrie, il est préférable de demander l’avis du psychiatre avant une consultation. Hypnose et cancer sont donc tout à fait compatibles.

L’hypnose ne remplace pas un traitement médical, mais peut venir en complément de celui-ci pour aider le patient atteint d’un cancer à mieux gérer sa maladie. Nous allons voir comment.

J’espère que ce petit article vous aura permis d’y voir plus clair sur l’hypnose et notamment sur ce qu’elle peut vous apporter comme aide dans votre quotidien.

Mikhaël Vicarini – Hypnothérapeute