Site Loader
rhumatisme-causes-traitements-soulager-douleur

Rhumatisme : causes, symptômes et traitements. Tout savoir pour soulager sa douleur 

Les rhumatismes sont des maladies inflammatoires qui couvrent un large éventail de problèmes de santé, de l’inflammation locale d’une articulation à des affections musculaires plus généralisées. Toutes ces pathologies affectent les articulations, les os, le cartilage, les tendons, les ligaments et les muscles. Bien qu’il n’existe aucun remède contre ces rhumatismes comme la polyarthrite rhumatoïde, certains traitements permettent tout de même de soulager la douleur. 

Qu’est-ce que le rhumatisme ? 

Définition

Le rhumatisme, également appelé maladie musculo-squelettique, se caractérise par une douleur et une réduction conséquente de l’amplitude des mouvements et de la fonction dans une ou plusieurs zones de l’appareil locomoteur. Pour certaines maladies, des signes d’inflammation tels que : gonflement, rougeur, chaleur dans les zones touchées sont visibles. 

Les rhumatismes peuvent affecter les organes internes. Certaines personnes utilisent le mot arthrite pour désigner toutes ces maladies. L’arthrite, qui signifie littéralement inflammation des articulations, n’est qu’une partie des rhumatismes. L’arthrite au sens restreint implique principalement : des douleurs articulaires, une raideur articulaire, une inflammation articulaire et des lésions articulaires.

Les différents types de rhumatismes 

On dénombre plus d’une centaine de maladies rhumatismales différentes. Le terme rhumatisme décrit les douleurs et les raideurs articulaires et non spécifiquement les troubles ostéoarticulaires. Généralement un rhumatisme est décrit par des douleurs dans les articulations à mesure qu’une personne vieillit. Beaucoup de ces cas sont de l’arthrose qui résulte de facteurs héréditaires mais aussi du mode de vie. 

Les rhumatismes non inflammatoires comprennent l’arthrose touchant les principales articulations (genoux, hanches, mains), la fibromyalgie, les maladies dégénératives de la colonne vertébrale ou encore l’ostéoporose. 

Les troubles inflammatoires affectant les articulations, les muscles et les os comprennent la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante qui affecte le plus souvent la colonne vertébrale, le lupus et la goutte causée par le dépôt de cristaux d’acide urique dans les articulations. 

articulations-mouvement-rhumatisme

Les maladies non articulaires sont celles qui affectent les tissus mous, les muscles et conduisent à des syndromes douloureux. Parmi elles, on compte la polymyalgie rhumatismale, la vascularite systémique comme l’artérite à cellules géantes, l’artérite temporale, le Lupus érythémateux disséminé (LED), le syndrome de Sjogren, le rhumatisme psoriasique ou encore la sclérodermie.

Comment détecter l’apparition de rhumatisme ? 

Les causes

Il peut être ardu de détecter certains rhumatismes comme la polyarthrite rhumatoïde. Pour celle-ci, les premiers signes et symptômes sont similaires à ceux de nombreuses autres maladies. Il n’y a pas de test sanguin ou d’examen physique pour confirmer le diagnostic. Votre médecin vérifiera vos articulations pour détecter tout gonflement, rougeur et chaleur. Il peut également vérifier vos réflexes et votre force musculaire. Certains tests sanguins permettent de déceler la présence d’un processus inflammatoire dans le corps. D’autres tests recherchent le facteur rhumatoïde et les anticorps anti-peptide citrulliné (anti-CCP). Votre médecin peut vous faire passer des rayons X pour suivre la progression de la polyarthrite rhumatoïde dans vos articulations sur le long terme.

Les rhumatismes apparaissent le plus souvent lorsque le système immunitaire attaque les tissus sains du corps comme c’est le cas pour la polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune. Le système immunitaire produit normalement des anticorps qui attaquent les virus et les bactéries afin de combattre les infections. Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire envoie par erreur des anticorps à la muqueuse des articulations, qui attaquent les tissus entourant l’articulation. La fine couche de cellules nommée synoviale recouvrant les articulations devient douloureuse et enflammée. Cela endommage le cartilage et d’autres tissus. La cause reste incertaine. Ce processus pourrait être à l’origine des gènes du patient, de facteurs environnants comme la cigarette et la pollution ou encore du sexe puisque les femmes sont davantage concernées par les rhumatismes. 

Les symptômes des rhumatismes 

Les symptômes varient selon le rhumatisme mais les douleurs articulaires, les raideurs et la fatigue sont majoritairement présents pour ces différentes maladies.

Pour l’ostéoporose, le patient souffrira de douleur, de gonflement, de chaleur et de raideurs. L’arthrite rhumatoïde engendre des douleurs et le gonflement de plusieurs articulations. Le patient rencontre aussi des problèmes aux yeux et aux poumons, de la fatigue et des raideurs articulaires. Le lupus cause également des douleurs articulaires, des raideurs, une chute des cheveux, des doigts ou des orteils bleus ou blancs, de l’anémie, de faibles taux de globules blancs ou de plaquettes ou encore des éruptions cutanées sur les joues. Enfin, la spondylarthrite ankylosante est à l’origine de douleur dans le bas du dos et les fesses qui s’aggravent et remontent la colonne vertébrale. Des douleurs peuvent également survenir dans les omoplates et le cou. 

Douleur-poignet-rhumatologue

Traitements : comment soigner ses douleurs articulaires ? 

Rhumatisme : qui consulter ? 

Nous souffrons tous de douleurs musculo-squelettiques de temps en temps qui ne durent que quelques jours. Mais, lorsque la douleur dans les articulations, les muscles, le cou, le dos et les os est sévère et persistante, il est recommandé de consulter un spécialiste. Dès lors que vous présentez certains de ces symptômes cités ci-dessus, vous devriez prendre rendez-vous avec un rhumatologue. Si vous ne savez pas vers qui vous orienter, demandez à votre médecin traitant de vous référer à un spécialiste. 

Ces maladies sont difficiles à identifier à leurs stades précoces et vous pouvez avoir des symptômes quotidiens qui sont en fait liés à des conditions beaucoup plus complexes. Les rhumatologues sont experts dans ce domaine et sont formés pour évaluer l’ensemble des symptômes afin de diagnostiquer et traiter ces maladies. Ils savent qu’il est impératif de trouver le bon diagnostic le plus rapidement possible pour commencer un traitement approprié. Bon nombre de ces troubles répondent le mieux au traitement aux premiers stades de la maladie.

Comment se soigner naturellement ? 

Combiner plusieurs stratégies est probablement la clé pour traiter les rhumatismes naturellement. Il s’agit de débuter par adopter un régime alimentaire sain. Certains aliments sont connus pour accroître l’inflammation du corps alors que d’autres la réduisent. Le patient devra adopter une alimentation saine et inclure de nombreux fruits et légumes afin de favoriser la flore intestinale. Cela pourra l’aider à réduire l’acidité et améliorer la flexibilité des articulations.

Alimentation-rhumatisme

Il est conseillé d’opter pour des aliments à faible index glycémique. Il faudra considérer certains aliments comme les légumes vert, l’avoine, les sardines, les fruits secs, les aliments riches en magnésium pour favoriser une meilleure absorption du calcium. De plus, il vaut mieux favoriser les poissons gras comme le maquereau, le hareng, le thon et prendre des suppléments d’huile de poisson qui réduisent l’inflammation. À l’inverse, supprimez le sucre, les aliments cuits à haute température, les aliments frits et optez pour la cuisson vapeur. 

Améliorer sa posture est également conseillé pour atténuer les symptômes de certains rhumatismes. Ainsi, assurez-vous que votre matelas soit ferme, en position assise, essayez de tenir votre dos droit. Favorisez la marche et l’exercice en général qui vont aider les articulations. Lorsque vous soulevez un poids, assurez-vous que votre dos reste bien droit. Les massages et la réflexologie peuvent également vous soulager. 

Certains remèdes naturels peuvent venir complémenter les deux points ci-dessus. Le curcuma, connu pour ses propriétés anti-inflammatoires tout comme la reine-des-près. Le cassis détient des vertus antirhumatismales, il est possible de l’utiliser en infusion. D’autres traitements naturels permettent de soulager les douleurs comme la magnétothérapie qui consiste à appliquer des aimants sur certaines zones du corps atteintes par les rhumatismes. L’action du champ magnétique atténue la douleur. 

Prévenir des rhumatismes 

Afin d’éviter les rhumatismes au cours de sa vie, il est conseillé de pratiquer un sport doux comme la natation. Ce sport très complet permet de faire travailler les articulations sans forcer. Le vélo et la marche sont également recommandés. 

Adoptez dès le plus jeune âge un régime sain et équilibré. Évitez certains facteurs de risque comme le tabac. Pensez aussi à économiser vos articulations en faisant attention à ce que vous portez et à votre posture au quotidien.

Emilie

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram