Sport et diabète sont-ils compatibles
Beauté et forme,  Santé et traitements

Sport et diabète sont-ils compatibles ?

Envie de vous mettre au sport mais vous souffrez de diabète ? Sachez que sport et diabète sont tout à fait compatibles. En effet, le sport contribue même à réduire les risques de diabète. Jessica Ciaraldi, ostéopathe, vous explique tout.

Qu’est-ce que le diabète ? 

Un organisme sain régule automatiquement le taux de sucre dans le sang apporté par l’alimentation. Dans le cas du diabète, il y a une anomalie de la production, de l’utilisation et du stockage de ces sucres. Ceci provoque une concentration anormale de sucre dans le sang, ce qui provoque des hyperglycémies chroniques

Le diabète de type I

Le diabète de type 1 représente environ 10% de tous les cas de diabète. Il touche le plus souvent les enfants ou les adolescents. Il survient lorsque le pancréas ne produit plus assez ou, plus du tout, d’insuline

Cette anomalie est due à un dysfonctionnement du système immunitaire qui détruit les cellules du pancréas chargées de produire l’insuline. Pour compenser, celle-ci doit être administrée au quotidien par une injection sous cutanée d’insuline (via une seringue, un stylo ou une pompe). Il s’agit d’un traitement d’insulinothérapie, d’où le nom de diabète insulino-dépendant. 

Le diabète de type II

Le diabète de type 2 représente 90 % des cas. La plupart du temps, il concerne les personnes de plus de 45 ans avec un régime alimentaire déséquilibré et en surpoids. Dans leur cas, l’insuline est mal utilisée par les cellules de l’organisme, d’où des hyperglycémies répétées. Les traitements du diabète de type 2 par pompe à insuline et un suivi médical limitent les conséquences parfois graves de la maladie.

Les symptômes du diabète 

Les symptômes apparaissent  très tardivement et passent souvent inaperçus. Les patients diabétiques constatent de la fatigue, une perte de poids, une envie plus fréquente d’uriner, une augmentation de la soif et de la faim, une cicatrisation plus lente, une sécheresse des yeux, des infections plus fréquentes.

Comment diagnostiquer le diabète ?

Le premier examen réalisé est un bilan sanguin afin de vérifier la glycémie. Ensuite il va y avoir un bilan global qui va permettre de révéler l’existence de complications suite à un diabète non dépisté.

Normalement, il va y avoir une vérification de la tension artérielle, un examen des vaisseaux sanguins, des tests neurologiques, un électrocardiogramme et un examen ophtalmologique.

Le sport peut-il guérir le diabète ? 

Non bien évidemment, le sport ne permettra pas de guérir le diabète. 

Une activité sportive régulière contribue à faire baisser la glycémie et diminuer la masse graisseuse, car les muscles consomment du glucose. Cela va augmenter la sensibilité de l’organisme à l’insuline, donc le corps aura besoin de moins d’insuline artificielle

Quel sport choisir pour quel type de diabète ? 

Qu’on ait un diabète de type I ou de type II, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière. Il est possible de pratiquer la plupart des sports. L’important est de se faire plaisir. 

Néanmoins certains sports ne sont pas à encourager. On ne les proscrit pas parce qu’ils sont potentiellement dangereux en cas d’hypoglycémie : deltaplane, parapente, parachutisme, alpinisme en montagne, voile en solitaire, plongée ou la boxe (risque de lésions rétiniennes ).

Quelles recommandations pour un diabétique ?

diabète et sport

Si vous êtes diabétique, avant de vous lancer dans une pratique sportive, n’oubliez pas de consulter votre médecin. Il vous conseillera et vous aidera à choisir le meilleur exercice physique pour vous, et surtout il pourra adapter votre traitement en fonction du sport choisi, de la fréquence d’entraînement et de son intensité. 

Même si vous avez un traitement stabilisé, ayez toujours avec vous de quoi mesurer votre glycémie (avant, pendant et après l’effort), une collation et des morceaux de sucre. Ainsi, vous pourrez faire du sport en toute sécurité !

Jessica Ciaraldi – Ostéopathe