L'ostéopathie au service de la gynécologie
Actualités santé,  Santé et traitements

Ostéopathie au service de la gynécologie

Ostéopathie et troubles gynécologiques

Les troubles du cycle, les troubles de la fertilité, la grossesse, le post-partum ou encore des douleurs pendant les rapports peuvent toucher toutes les femmes à un moment de leur vie. De nos jours, les médecines douces sont une réelle alternative pour soulager vos maux. L’ostéopathie peut avoir un réel impact sur les troubles gynécologiques et aider à les soulager. L’ostéopathie au service de la gynécologie… 

Emilie Losfeld Ostéopathe
Emilie Losfeld, Ostéopathe

Je suis Emilie Losfeld , ostéopathe D.O à Toulon (83). J’exerce au sein de mon cabinet depuis 2020. Mon métier est aussi une passion, l’accompagnement, les soins adaptés à chaque personne fait qu’on ne s’ennuie jamais. Je continue également à me former chaque année plus particulièrement en pédiatrie ainsi qu’en périnatalité, post-partum et sur la sphère uro-gynécologique chez la femme.
Ma pratique est plutôt douce, avec une prise en charge de 0 à 99 ans, homme ou femme. 

Comment l’ostéopathie peut-elle impacter la gynécologie ? 

Le but principal de l’ostéopathie est de libérer les tensions existantes afin d’assurer un bon fonctionnement des organes, ainsi qu’une meilleure vascularisation et innervation.  

L’ostéopathe aura donc une approche plus précise des organes du petit bassin (utérus, ovaire, vessie..) ces manipulations se feront exclusivement en externe

D’autre part, les os du bassin (iliaque, sacrum, coccyx), les lombaires, le plancher pelvien ainsi que le crâne seront eux aussi traités si nécessaire. 

Une meilleure mobilité permettra alors à vos organes d’être en pleine capacité de fonctionnement

Sur quels troubles gynécologiques, l’ostéopathie peut-elle aider ? 

Les motifs de consultation gynécologiques comprennent les douleurs de règles (dysménorrhées), endométriose, douleurs pendant les rapports (dyspareunies), troubles de la fertilité, maux pendant la grossesse, préparation à l’accouchement, post-partum, ménopause, après une chirurgie (césarienne, ptose…)  

Pour chaque motif de consultation, l’ostéopathe cherchera la cause de vos symptômes. C’est pour cela que dans un premier temps une anamnèse précise sera établie avec vous, afin de connaître précisément : 

  • Le siège de la douleur, le type (brûlure, point précis)
  • Le déroulement de votre cycle
  • Mode de contraception 
  • Essai bébé (temps, déjà eu grossesse, fausse couche..), parcours PMA…
  • Antécédents chirurgicaux au niveau uro-gynécologique 
  • Ménopause

Les règles douloureuses 

Les règles c’est le moment, en l’absence de fécondation, où la muqueuse de l’utérus saigne vers l’extérieur du vagin. L’utérus est un muscle, afin d’évacuer la muqueuse pendant les règles, celui-ci se contracte. Cela peut être sensible (légères crampes) mais pas douloureux sinon on parlera de dysménorrhées. 

Les dysménorrhées sont principalement localisées au niveau du bas-ventre, des lombaires ou encore des hanches. 

Les dyspareunies

Les dyspareunies sont des douleurs vaginales survenant pendant les rapports, au moment de la pénétration. Les douleurs peuvent varier en fonction du cycle, de la position. 

Quel est l’impact de l’ostéopathie sur ces douleurs ? 

Il faut savoir que l’utérus, les ovaires ont une mobilité, principalement due aux ligaments qui le rattachent à la symphyse pubienne, au sacrum ou aux lombaires. Une restriction de mobilité de ces ligaments pourra alors se répercuter sur la sphère gynécologique.  

Un travail complet du cadre osseux, des organes pelviens, du système veineux pourront avoir un impact sur les dysménorrhées et les dyspareunies. 

A savoir qu’un périnée hypertonique peut aussi entraîner les dyspareunies, l’ostéopathe pourra aussi avoir un impact sur votre plancher pelvien. Dans certains cas, un traitement de rééducation pelvienne sera envisagé. 

Bienfaits de l'ostéopathie sur les troubles gynécologiques
Bienfaits de l’ostéopathie sur les troubles gynécologiques

Maux de grossesse et post-partum 

Lors de votre grossesse, l’ostéopathe pourra agir sur vos douleurs, à titre préventif ou afin de favoriser votre accouchement en travaillant sur la mobilité du bassin. 

En ce qui concerne vos douleurs, elles peuvent être diverses : 

  • Lombalgie, sciatique, dorsalgie 
  • Douleur du bassin, coccyx
  • Sphère digestive (remontées acides, brûlures d’estomac, constipation)
  • Essoufflements souvent plus présents dans le dernier trimestre… 

Conseil de votre ostéopathe : consultez à chaque trimestre de votre grossesse, privilégiez celle du 3ème trimestre et n’oubliez surtout pas celle post-accouchement (afin de vérifier votre diaphragme pelvien et thoracique, votre bassin, lombaires…) 

Petit rappel : votre ostéopathe pourra travailler sur votre diaphragme/bassin afin de faire de la place à votre bébé mais aucune manœuvre de retournement ne sera pratiquée. 

Existe-t-il des contre-indications à l’ostéopathie pour certaines pathologies ? 

Si vous avez de la fièvre, si vos douleurs sont très aiguës, du sang dans vos urines ou en dehors de vos règles, consultez un professionnel de santé (médecin, gynécologue)

 

Vous l’aurez compris, l’ostéopathe a énormément de champs d’action, pas seulement sur vos maux de dos, alors si avez un de ces motifs, n’hésitez pas à en parler avec votre ostéopathe. 

Emilie Losfeld

Ostéopathe formée à l’ostéopathie gynécologique

@emilielosfeld_osteopathe