Prendre soin de son microbiote
Actualités santé,  Alimentation

Prendre soin de son microbiote

Notre alimentation et nos comportements dérèglent parfois notre flore intestinale. Pourtant le microbiote intestinal est primordial dans notre organisme. Prendre soin de son microbiote est un point essentiel pour se sentir bien dans son corps. Lucie Houbart, diététicienne vous donne quelques conseils pour en prendre bien soin.

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

Le microbiote intestinal correspond à l’ensemble des micro-organismes qui peuplent nos intestins. Cela ne représente pas moins de 100.000 milliards de bactéries, virus, parasites et champignons, soit environ 2kg pour un individu !  Il a été répertorié autour de 1000 espèces différentes, mais chaque individu possède un microbiote propre, avec une diversité moyenne de 250 espèces pour un individu sain.

Le microbiote remplit de nombreuses fonctions dans la digestion et la protection du système intestinal, mais il agit également sur nombreuses autres fonctions de l’organisme. Il joue notamment un rôle majeur dans le système immunitaire.

Les bons gestes à adopter pour prendre soin de son microbiote

Prendre soin de son microbiote c’est assurer sa diversité et son équilibre. Un microbiote déséquilibré est dit en « dysbiose ». Une dysbiose intestinale peut entraîner des troubles dans les différentes fonctions du microbiote et notamment dans sa fonction immunitaire. Prendre soin de son microbiote c’est avant tout avoir une alimentation diversifiée, riche en probiotiques et prébiotiques.

Probiotiques : micro-organismes vivants qui ont un effet bénéfique pour l’organisme qui les ingère

Prébiotiques : fibres alimentaires qui servent de nourriture aux bactéries

De manière générale, du côté de l’alimentation il convient de privilégier les produits frais, de saison et cuisinés maison, avec une place de choix pour les fruits et légumes. Inversement il est préférable de limiter les aliments ultra-transformés. Une bonne hygiène de vie sera également bénéfique au microbiote : une activité physique régulière, un sommeil réparateur et un stress limité.

Pour faire le plein de probiotiques il peut être bénéfique d’intégrer à son alimentation quotidienne des aliments fermentés. C’est le cas par exemple de certains produits laitiers comme les yaourts et les fromages au lait cru. Du côté des légumes on retrouve souvent le chou comme dans la choucroute le kimchi. Du côté des boissons on peut consommer du kéfir de fruits ou du kombucha. Le pain au levain naturel est également riche en bonnes bactéries.

Pour apporter au microbiote une belle quantité de prébiotiques on favorisera certains légumes comme l’artichaut, les asperges, les poireaux ou les oignons. On veillera également à consommer régulièrement des céréales complètes ou semi-complètes.