Actualités santé,  Santé et traitements

Tout savoir sur l’endométriose

On entend de plus en plus parler de l’Endométriose, pourtant il est difficile de cerner ce que cela implique et ce que c’est réellement. Cette maladie touche tout de même 1 femme sur 10, alors savez-vous ce que c’est ? Êtes-vous concernées ?

Tout savoir sur l’endométriose : devenez des experts en la matière !

On entend de plus en plus parler de l’Endométriose, pourtant il est difficile de cerner ce que cela implique et ce que c’est réellement. Cette maladie touche tout de même 1 femme sur 10, alors savez-vous ce que c’est ? Êtes-vous concernées ?

L’Endométriose, qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord l’endométriose touche 1 femme sur 10, elle peut être asymptomatique toute sa vie ou en partie. Lorsqu’une femme ressent des douleurs ce n’est donc pas qu’elle est en train de contracter la maladie mais que les symptômes commencent à apparaître. Cette maladie est constituée de métastases bénignes (par opposition aux métastases malignes qui sont cancéreuses). Il s’agit de tissus (lésions ou implants) qui se développent en dehors de l’utérus. Ces métastases ressemblent à de l’endomètre, c’est-à-dire, aux tissus qui tapissent l’intérieur de l’utérus, sans en être. En fait, c’est une sorte d’endomètre mutant.  

Il existe aujourd’hui une association pour aider les personnes atteintes de cette pathologie : Endomind. Ainsi, cette association aide les personnes souffrants de l’endométriose en partageant tous les conseils, astuces et contacts utiles.

Quelles sont les conséquences ?

Il faut savoir que les lésions d’endométriose vont causer de nombreux dommages dans le corps. En sécrétant une substance irritante, elles vont abîmer les nerfs et créer des douleurs neuropathiques. Cela donne l’impression que le pelvis est pris dans un étau. Mais les douleurs peuvent aussi se manifester par des sensations de multiples coups d’aiguilles, ou de décharges électriques. Face à cela, le corps va chercher à se défendre en fabricant des adhérences. Ces derniers vont coller les organes entre eux, ce qui va entraîner des dysfonctionnements et des douleurs. 

Quels sont les symptômes au quotidien et comment vivre avec ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas de symptôme type. En ce qui concerne les symptômes les plus “courants”, ce sont : 

  • Des règles douloureuses
  • Douleurs pendant les rapports sexuels
  • des douleurs à la miction et/ou à la défécation
  • des problèmes digestifs 
  • ou encore l’infertilité

À savoir que l’endométriose, a longtemps été appelée “hystérie”. En effet, on pensait que cette maladie était psychologique et ne concernait que les femmes douillettes. Il n’en est rien. L’endométriose se matérialise par des métastases qui sont bien réelles.

Les organes les plus touchés par cette pathologie sont : le vagin, les ovaires, les ligaments utérosacrés et le rectumla vessiele.

Endométriose et cancer ?

Selon l’Inserm, « Les lésions d’endométriose peuvent se définir comme des « métastases bénignes ». Pour une patiente atteinte d’endométriose, le risque de développer un cancer (le plus souvent de l’ovaire) est inférieur à 1%. Ce risque concerne des sous-types rares de cancers ovariens, comme le carcinome à cellules claires de l’ovaire, ou l’adénocarcinome endométrioïde. »