Site Loader
Bienfaits-Gingembre-Naturopathe-Nathalie-Fosse-Doctoome

Les bienfaits du gingembre par la naturopathe Nathalie Fosse

Le gingembre est une plante consommée aux quatre coins du monde. On lui attribue de nombreuses vertus, mais lesquelles sont réelles ? La naturopathe Nathalie Fosse nous explique les bienfaits de cette plante et comment la consommer.

Une racine orientale vitalisante

De son autre nom Zingiber officinale,  le gingembre, plante aux origines tropicales asiatiques, est connue mondialement pour ses vertus aphrodisiaques. Mais il s’agit d’abord d’une racine, plus précisément d’un rhizome, riche en minéraux tels que le phosphore, le manganèse, le fer, le calcium, le sodium et le magnésium.

Elle est aussi fortement pourvue en vitamines B9, C, B1, B2et B3. Tous ces nutriments font d’elle un excellent atout santé pour améliorer votre système immunitaire, sans compter bien d’autres propriétés bénéfiques qui seront abordées plus bas! 

Une consommation plurielle

En cuisine, elle est employée comme une épice depuis toujours. Elle contient un principe actif puissant, le gingérol, qui lui confère une odeur et une saveur citronnée chaude, ce qui permet de relever agréablement les mets, prenant ainsi une consonance asiatique ou indienne, ou de réchauffer fortement nos organismes en période de frimas dans des tisanes ou des jus associés à d’autres fruits, légumes ou plantes. Elle pourra être employée fraiche coupée en dés (épluchée au préalable),rapée, séchée ou en poudre. Choisissez le gingembre de préférence bio.

Cette racine-épice est également employée depuis des millénaires dans le domaine de la santé et du bien être. Ses propriétés ont été expérimentées et prouvées par la science. Mais attention, comme pour beaucoup de plantes, il y a quelques contre-indications : Il ne faut pas l’ingérer avant une intervention chirurgicale car elle est anticoagulante. De plus, il peut y avoir des interactions médicamenteuses si vous suivez un traitement. Mieux vaut donc demander un avis médical avant de le consommer.

Gingembre-cuisine-épices-vertus

Cette racine-épice est également employée depuis des millénaires dans le domaine de la santé et du bien être. Ses propriétés ont été expérimentées et prouvées par la science. Mais attention, comme pour beaucoup de plantes, il y a quelques contre-indications : Il ne faut pas l’ingérer avant une intervention chirurgicale car elle est anticoagulante.

De plus, il peut y avoir des interactions médicamenteuses si vous suivez un traitement. Mieux vaut donc demander un avis médical avant de le consommer.

Un bienfait magique pour les amoureux

Il s’agit de l’une des vertus les plus connues du gingembre : ce dernier est un aphrodisiaque naturel dans la mesure où il agit comme un anti-fatigue en assurant la circulation sanguine de bien des organes. Il stimule ainsi l’appétit sexuel et le désir et permet d’augmenter la libido.

Ses autres bienfaits essentiels du gingembre

  • Le gingembre est aphrodisiaque car il est d’abord un antioxydant puissant ! Il combat les radicaux libres, ce qui sera intéressant pour fluidifier la circulation sanguine, en cas de stress et sera bénéfique dans les problématiques cardiovasculaires.
  • Il est très utile contre les nausées. Effectivement, il est antiémétique, il prévient ou arrête les nausées et les vomissements. Les femmes enceintes pourront l’utiliser notamment en tisane ou en olfaction.
  • Le gingembre stimule la sécrétion de bile et aide à la digestion des aliments. Consommé régulièrement, il permettra notamment d’améliorer la combustion des graisses et facilitera la perte de poids.
  • Il est aussi un anti-inflammatoire naturel mais également antibactérien, antiviral. Il prévient et lutte contre la fièvre, les états grippaux, les infections hivernales, les inflammations de la gorge et les allergies.
  • En tant qu’anti-inflammatoire, si vous souffrez de problèmes articulaires, comme l’arthrose, la lombalgie, la polyarthrite rhumatoïde,  le gingembre peut vous aider aussi naturellement à calmer les douleurs. Option à privilégier plutôt que l’ibuprofène.
  • Comme vu plus haut, sa richesse en vitamine le rend utile pour faire le plein d’énergie. On en glisse frais dans nos boissons ou infusion pour un effet immédiat. Il nous aidera à lutter efficacement contre la fatigue passagère et/ou chronique. 
  • Lorsque consommé régulièrement, il est un allié puissant enfin face au diabète de type 2 selon des études parues en 2013. Il permet en effet de réduire la glycémie à jeun ou le taux de sucre sanguin, mais également d’améliorer la résistance à l’insuline.
  • Enfin des études récentes montrent les effets antitumoraux du gingembre à la fois en prévention mais aussi en curatif sur plusieurs types de cancers.

Que retenir des bienfaits du gingembre ?

C’est une plante exceptionnelle ! Faîtes vous plaisir ; n’hésitez pas à intégrer cette belle épice dans votre alimentation ou à l’employer sèche, en ne dépassant pas les 10g par jour fraîche ou 5gr sèche. Elle vous apportera ainsi tous ses bienfaits. Et si vous êtes sous anticoagulant, pas de consommation avant une opération.

Nathalie Fosse – Naturopathe

Jean-Baptiste

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram