Actualités santé,  Beauté et forme,  Les Doctips

Faire du sport en hiver : les bonnes pratiques

En hiver, il peut être difficile de continuer à faire du sport de manière régulière. Le froid, la neige ou encore une motivation en berne peuvent rendre certaines activités difficiles. 

Risque de blessures, mauvaise circulation sanguine, déshydratation, etc. Il est important de prendre des précautions. 

Pour maintenir votre forme physique et prévenir les risques de blessures en hiver, votre ostéopathe peut vous accompagner. Pour vous soulager, optimiser vos performances, et éviter que vous ne vous blessiez.

Thérapie naturelle, l’ostéopathie améliore la mobilité de vos articulations et de vos muscles et redonne de l’énergie à votre corps. 

Au travers de cet article, découvrez des conseils pour faire du sport en hiver sans prendre de risques. Pour continuer à pratiquer une activité physique : de manière éclairée et sereine.

Ostéopathe D.O. au sein du Cabinet B à Toulouse, Marc Durand accompagne de nombreux patients. Spécialisé dans l’accompagnement du sportif, il possède un diplôme universitaire du sport et reçoit régulièrement des sportifs en consultation. À l’écoute et compétent, Marc Durand propose à ses patients un véritable accompagnement thérapeutiqueOstéopathe du sport à Toulouse, il vous accompagne dans tous les temps forts de votre pratique sportive : entraînements et compétitions. Pour préparer votre corps à l’effort et vous permettre d’optimiser vos performances. Tout en jouant un rôle de prévention afin d’éviter les éventuelles blessures. Il vous accompagne également après les temps forts pour aider votre organisme à mieux récupérer.

Les risques d’une pratique sportive en hiver

La pratique d’une activité sportive en hiver, lorsqu’il fait particulièrement froid, peut entraîner des risques. Ainsi, pour s’y préparer il est important de mettre en pratique de nouvelles habitudes et de prendre des précautions. 

Risque de blessures

Faire du sport en hiver peut présenter des risques de blessures. En effet, le sol peut être glissant en raison de la neige et de la glace, ce qui peut augmenter les risques de chutes. De plus, le froid peut rendre les muscles plus rigides et moins élastiques. 

Il est donc important de prendre certaines précautions : 

  • S’échauffer correctement avant de faire du sport. Cela permet de réchauffer vos muscles et de les préparer à l’effort. 
  • Porter des équipements appropriés. Des chaussures qui vont vous éviter de glisser, des vêtements de sport qui vous tiennent chaud.

Déshydratation

Il est fréquent que les personnes qui pratiquent du sport sous de basses températures ne pensent pas à s’hydrater. Vous avez froid et ne ressentez pas l’envie de boire de l’eau, surtout si elle est fraîche. Pourtant, le risque de déshydratation est aussi bien présent en hiver qu’en été. D’autant que l’air froid est moins humide que l’air chaud, ce qui stimule la perte d’eau au niveau des voies respiratoires. Par ailleurs, vous transpirez autant lorsqu’il fait froid que lorsqu’il fait chaud. Et vous éliminez donc la même quantité d’eau. Il faut donc s’hydrater de la même façon.

Mauvaise circulation sanguine

Le froid a pour effet de ralentir votre circulation sanguine. En effet, lorsque votre corps est exposé au froid, il réagit en rétrécissant les vaisseaux sanguins de vos muscles. Cela lui permet de vous protéger en réduisant la perte de chaleur. Par ailleurs, le froid peut augmenter la viscosité de votre sang, ce qui rend la circulation plus difficile. 

Cela se traduit par une diminution du débit sanguin vers la peau et les muscles. Ce qui peut entraîner des sensations de froid et de picotement dans les extrémités du corps.

Il est recommandé de bouger régulièrement et de ne pas rester statique trop longtemps, de façon à stimuler votre circulation sanguine.

Comment faire du sport en hiver sans prendre de risque ?

Si vous souhaitez reprendre le sport en hiver, une consultation d’ostéopathie peut être bénéfique. En effet, votre ostéopathe peut vous accompagner avant et après l’effort. 

D’abord, pour préparer votre corps et votre échauffement. Avant de faire du sport en hiver, il est important de s’échauffer correctement. Cela permet de préparer vos muscles et articulations à l’effort, et ainsi d’éviter les risques de blessures. Grâce à des techniques de mobilisation et des massages, l’ostéopathe améliore votre circulation sanguine et la mobilité de votre corps.  

Puis, vous pouvez également travailler sur votre respiration avec l’ostéopathe car le froid peut irriter les voies respiratoires. Ainsi, votre thérapeute libère les restrictions qui peuvent exister dans vos voies respiratoires. Pour vous permettre de bien respirer pendant l’effort sportif.  

Enfin, vous pouvez consulter l’ostéopathe après l’entraînement. Cela permet d’optimiser votre récupération pour éviter les engourdissements et les courbatures.  L’ostéopathe vous donne également des conseils.

Mais faire du sport en hiver présente aussi des avantages

Bien que des précautions soient nécessaires avant de faire du sport en hiver, cette pratique ne présente pas que des risques. Au contraire ! Pratiquer du sport lorsqu’il fait froid procure aussi de nombreux bénéfices. C’est pourquoi il est important de garder une activité physique régulière au fil des saisons.

Faire du bien à votre moral

Il fait froid, les jours se raccourcissent. Le blues hivernal fait son apparition. Baisse de confiance en soi, perte de motivation, etc. Vous préférez rester au chaud.  

Pourtant, bien habillé·e et échauffé·e, le sport permet de redonner un coup de fouet à votre moral et votre motivation. En effet, il présente de nombreux bénéfices pour votre santé mentale : 

  • Réduit le stress et l’anxiété : l’exercice physique libère des hormones comme la dopamine et l’endorphine. Ce sont des hormones du bonheur qui vous permettent d’évacuer votre stress. 
  • Améliore la confiance en soi : vous atteignez de nouveaux objectifs et dépassez votre baisse de motivation. Il peut également vous permettre de vous sentir mieux dans votre corps, et dans votre esprit. 
  • Favorise l’interaction sociale : si vous habitez seul·e, le sport peut être une façon de voir de nouvelles personnes. Si vous pratiquez le footing par exemple, vous aurez peut-être l’occasion de croiser d’autres coureur·ses.

Booster votre système immunitaire

En hiver, votre organisme est plus fragile car vous manquez notamment de vitamine D, vous restez plus souvent à l’intérieur, etc. Mais cela vous rend plus vulnérable et vous devenez plus facilement malade. 

Le sport peut vous aider à renforcer votre système immunitaire : 

  • Améliore votre circulation sanguine : l’exercice physique stimule votre circulation sanguine et la ravive. Cela permet à votre corps de combattre de manière plus efficace les infections auxquelles il est exposé.
  • Stimule la production d’hormones : la dopamine, la sérotonine ou encore l’endorphine sont des hormones du bien-être. Elles permettent notamment à votre organisme de se sentir en bonne santé et d’être plus alerte. 
  • Favorise un sommeil réparateur : l’effort physique permet d’améliorer la qualité de votre sommeil. Un facteur très important pour le bon fonctionnement de votre système immunitaire.

Les conseils de l’ostéo

Pour pratiquer une activité sportive en hiver, et faire du bien à son corps et son esprit sans se blesser, voici les conseils de l’ostéopathe : 

  • Bien s’échauffer. Des muscles refroidis sont crispés et peuvent conduire à des blessures. 
  • Penser à s’hydrater et prendre des collations. Quand il fait froid, vous dépensez plus de calories et donc d’énergie. Il est nécessaire de fournir à votre organisme l’énergie dont il a besoin.  
  • S’équiper efficacement. Bien vous couvrir évite d’exposer votre corps au froid. Au fur et à mesure que vous vous réchauffez, vous pouvez enlever les différentes couches. Mais dès l’entraînement terminé, il faut se recouvrir rapidement pour ne pas risquer de tomber malade. 
  • Jouer sur la récupération. Le froid engourdit vos muscles, il est ainsi nécessaire d’adopter des périodes de récupération spécifiques. Exercices d’assouplissement, mobilisation des muscles, etc. 

S’échauffer. S’hydrater. Récupérer. Pour faire du sport, sans se blesser.