Tout savoir sur Movember
Actualités santé,  Santé et traitements

Movember : Qu’est-ce que c’est ?

Tous les ans au mois de Novembre, la fondation Movember invite les hommes à se laisser pousser la moustache. Le but ? montrer leur soutien aux hommes atteints de cancer de la prostate ou des testicules. Mais aussi afin de sensibiliser l’opinion publique et d’informer sur ce sujet. 

Pourquoi Movember ? 

Origines de Movember 

Movember est un mouvement australien créé en 2003. Ils ont eu pour volonté de remettre la moustache au goût du jour afin de sensibiliser les hommes et le grand public aux cancers de la prostate et des testicules. 

En effet, à l’époque, ces deux cancers étaient encore parfois un sujet tabou. Alors qu’ils sont les deux cancers les plus répandus chez les hommes. 

Cependant, il faudra attendre 2012 pour que ce mouvement se répande en France

Pourquoi Movember ? Ce mot est tout simplement la contraction des mots moustache et november (novembre en français).

En quoi consiste Movember ?

Movember

Le mouvement Movember commence le 1 novembre et prend fin le 30 novembre. Comme le veut la tradition, ce mois commence par un rasage total de la tête et du visage. C’est la journée du Shave Down. Par la suite, les hommes y participant, laissent pousser leur moustache pendant tout le mois

L’objectif de cette mobilisation est de sensibiliser aux maladies masculines et aux dépistages de cancers touchant fréquemment les hommes. 

Bien que cet événement soit orienté vers les hommes, les femmes peuvent aussi y participer, sans avoir à se raser ou avoir besoin d’une moustache, on vous rassure. Les femmes réalisant des dons et soutenant ce projet sont appelées les “Mo Sista” et les hommes les “Mo Bros”. 

Movember, comme Octobre Rose, est aussi un mois de mobilisation et l’occasion de récolter des fonds pour la recherche et l’innovation des cancers de la prostate et des testicules. 

Aujourd’hui le projet n’est plus centré seulement sur ces cancers mais sur la santé masculine d’une manière générale, que ce soit mentale ou physique. 

Comment lever des fonds ?

Durant tout le mois les participants, à la fois hommes et femmes, se mobilisent afin de toucher et de sensibiliser le plus de personnes possible. Pour cela, le meilleur moyen reste jusqu’à aujourd’hui le bouche à oreille et pour cette raison, les participants partagent les informations à leur entourage. 

La fin du mois est généralement marquée par un gala de charité. Ce gala vise à récolter des dons pour la Movember Foundation Charity. 

Une remise en forme

Echauffement pour éviter les blessures sportives

Durant ce mois, l’idée est aussi de montrer les bienfaits du sport et son importance à travers des défis et challenges quotidiens. De la course à la marche en passant par des petites habitudes quotidiennes (marche, escaliers…). La volonté est aussi de lutter contre la sédentarité, qui est un facteur de risque de mortalité se développant de plus en plus depuis des années. 

Le cancer des testicules et de la prostate 

Bien que le mouvement se développe à de nouveaux projets, le cœur de cible reste les cancers de la prostate et des testicules. Bien qu’ils soient les formes de cancer les plus courantes chez les hommes, ils ne sont généralement pas les plus meurtriers. En effet, détectés de façon précoce, ils peuvent être pris en charge rapidement et dans les temps afin de soigner la maladie au mieux. 

Grâce aux organismes de recherches américains et français, le taux de guérison est de 75%. 

Le dépistage des cancers des testicules et de la prostate

Le dépistage du cancer des testicules

Etant donné que le cancer des testicules est indolore, le seul moyen de détecter cette maladie est la palpation testiculaire (à deux mains). Si vous sentez un nodule dans la glande, consultez un professionnel de santé. 

Le dépistage du cancer de la prostate 

Il existe différentes méthodes de dépistage. Tout d’abord, le toucher rectal afin de vérifier la surface de la prostate et le dosage du PSA. Ce dosage ne doit pas être trop présent dans le sang. 

En cas d’anomalie, il faudra ensuite réaliser des biopsies de la prostate afin de confirmer ou d’infirmer le diagnostic de cancer.