Mon bien-être,  Santé et traitements

Comment la naturopathie permet de booster la fertilité ?

Séverine Verrecchia, Naturopathe spécialisée en fertilité.

Elle accompagne également les patients qui ont des problématiques très variées telles que les troubles digestifs, les problèmes de peau, les troubles féminins, les troubles métaboliques, la gestion des émotions ou le manque de vitalité.

Séverine Verrecchia consulte à son cabinet d’Asnières-sur-Seine (92) et en téléconsultation

Son objectif est de vous donner toutes les clés afin de vous rendre autonome et maître de votre santé.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

Les hommes comme les femmes sont confrontés à des problèmes de fertilité, et ces problèmes peuvent avoir de graves conséquences physiques et émotionnelles sur un couple. Les parcours de Procréation Médicalement Assistés peuvent être longs et compliqués, de sorte que de nombreuses personnes aux prises avec l’infertilité cherchent des solutions alternatives pour les aider à mieux gérer ces situations.


La naturopathie est une philosophie de vie qui permet de conserver ou retrouver sa vitalité, de devenir autonome et acteur de son bien-être. C’est une approche holistique qui prend en compte l’être humain dans son intégralité, sur les plans physique, émotionnel, socio-culturel, environnemental.
Le naturopathe agit, non pas sur le traitement des symptômes, mais sur l’origine et la cause du dysfonctionnement et du déséquilibre. Il accompagne son consultant pour retrouver et conserver la santé, en stimulant la capacité qu’a notre corps à s’auto-guérir en cas de déséquilibres.

Le naturopathe propose des conseils d’hygiène de vie, en s’appuyant sur les 3 techniques fondamentales :

Qui peuvent être complétées par d’autres techniques naturelles :

  • Hydrologie : utilisation de l’eau en interne et/ou externe.
  • Phytologie : utilisation des plantes de différentes façons : phytothérapie,
    aromathérapie, gemmothérapie.
  • Réflexologie : des techniques réflexes appliquées sur les pieds, les mains, le
    visage, le nez, les oreilles qui permettent de refaire circuler l’énergie.
  • Techniques manuelles : massages bien-être à but non thérapeutique.
  • Techniques respiratoires : cohérence cardiaque, méthodes de Plent, Bol
    d’air Jacquier.
  • Techniques énergétiques : manuelles (magnétisme) ou nécessitant l’usage
    d’aimants (magnétothérapie).
  • Techniques vibratoires : exercices de respiration avec des appareils comme
    le Bol d’air Jacquier.

Comment se déroule un consultation en naturopathie ?

La consultation naturopathique se déroule de la façon suivante : 

  • Un bilan de vitalité qui établit le degré de toxémie, de vitalité et le profil du
  • consultant. 
  • L’utilisation de différentes techniques naturelles évoquées plus haut.
  • Un programme d’hygiène de vie personnalisé.

La naturopathie est une pratique préventive et complémentaire. En conséquence, un naturopathe ne rédige pas de prescriptions, ne pose pas de diagnostics et ne demande jamais d’arrêter un traitement allopathique.
Notre hygiène de vie est bousculée par nos rythmes de vie souvent effrénés, le stress, la mauvaise hygiène alimentaire, l’exposition aux différents perturbateurs endocriniens.
L’infertilité concerne entre 15 et 25% de couples en France et on compte près de 150 000 tentatives de PMA en France par an.
On conseille d’essayer de concevoir un enfant naturellement pendant au moins 12 mois. Puisqu‘un couple est considéré infertile quand il n’y a pas eu de grossesse à terme au bout d’un an de relations sexuelles non protégées.
Il peut être intéressant de profiter de ce temps pour retrouver un équilibre et une hygiène de vie saine.

La naturopathie va pouvoir accompagner les troubles de la fertilité en travaillant sur différents axes :

  1. Détoxifier l’organisme.
  2. Une alimentation saine :
    – Le plus de vitamines et minéraux
    – Des protéines animales et végétales de qualité
    – Des glucides complexes (céréales complètes : riz complet, sarrasin, millet,
    quinoa, légumineuses), en évitant au maximum les glucides simples (jus
    de fruits, lait, sucreries, sucres raffinés)
    – Des lipides avec de bonnes sources d’omégas 3 : l’huile de lin, de colza,
    de noix, ainsi que les avocats et les petits poissons gras (sardines, anchois
    et maquereaux)
    – Savoir composer son assiette de la fertilité avec les bons micronutriments
    (acide folique, vitamines C / B12/ D et E, zinc, magnésium, calcium, fer,
    iode, sélénium)
    – L’hydratation avec une eau peu minéralisée
  3. Gestion du stress et des émotions
  4. Activité physique
  5. Veiller à l’équilibre du microbiote intestinal qui va influer sur la fertilité
  6. Limiter au maximum l’exposition aux polluants et perturbateurs endocriniens

Articles qui pourraient vous intéresser :